Crise sanitaire : l'accès au fonds de solidarité facilité et élargi, annonce Le Maire

, modifié à
  • A
  • A
Le ministre de l'économie Bruno Le Maire a annoncé l'élargissement du fonds de solidarité pour lutter contre la crise. 1:14
Le ministre de l'économie Bruno Le Maire a annoncé l'élargissement du fonds de solidarité pour lutter contre la crise. © ÉRIC PIERMONT / AFP
Partagez sur :
Bruno Le Maire a annoncé en compagnie d'Olivier Véran de nouvelles mesures dans la lutte contre le coronavirus ce jeudi 8 octobre. L'accès au fonds de solidarité sera facilité et élargi pour aider les entrepreneurs à faire face à la crise.

L'accès au Fonds de solidarité va être élargi à de nouvelles activités et aux entreprises jusqu'à 50 salariés, contre 20 jusqu'ici, a annoncé jeudi le ministre de l’Économie Bruno Le Maire. Il a notamment annoncé que ce fonds de solidarité jusqu'à 10.000 euros serait accessible aux entrepreneurs ayant enregistré une perte de chiffre d'affaires de 70%, contre 80% précédemment.

Le fonds  ouvert à 31 nouveaux secteurs d'activité

Le fonds de solidarité était réservé depuis le mois de juillet aux secteurs du tourisme, de la culture et du sport. Il sera désormais ouvert à 31 autres activités dont les loueurs de voitures, les fleuristes, les bouquinistes des quais de Paris, la fabrication de foie gras, les agences de publicité, la blanchisserie et la teinturerie de détail, les courtiers en assurance voyage, ou encore le conseil en relations publiques et communication, selon Bercy.

75.000 entreprises supplémentaires

Le fonds de solidarité, qui depuis cet été concernait 150.000 entreprises, va bénéficier à 75.000 entreprises supplémentaires, a précisé Bruno Le Maire lors de ce point de presse conjoint avec son homologue de la Santé Olivier Véran.

Il a rappelé que ce fonds de solidarité avait bénéficié depuis le début de la crise sanitaire à 1,7 million d'entreprises, pour un montant total supérieur à 6 milliards d'euros. "Nous continuerons à protéger les salariés et les entreprises tant que la crise sanitaire sera là", a-t-il promis.