Coronavirus : aux Sables-d’Olonne, une plage sans musique, ni club de jeux

, modifié à
  • A
  • A
Mesure de protection obligent : le sens de circulation sur la plage est réglementé. 1:04
Mesure de protection obligent : le sens de circulation sur la plage est réglementé. © François Coulon pour Europe 1
Partagez sur :
Les mesures de protection sanitaires annoncent un été un peu particulier sur les plages. Aux Sables-d’Olonne, certains clubs pour enfants n’ouvriront pas. Sur le sable, les tentes se font plus rares et la musique et les animations en tout genre sont proscrites.
REPORTAGE

C’est un été en apparence comme les autres qui début aux Sables-d’Olonne, et pourtant, à y regarder de plus près, tout a changé depuis la crise du coronavirus. Les terrasses des bars et des restaurants ont gagné du terrain sur les trottoirs et sur le sable pour cause de distanciation sociale. En revanche, quatre fois moins de tentes de plage ont été installées et deux clubs Mickey restent en sommeil, incapables d’ouvrir en raison de contraintes sanitaires trop lourdes.

Olivia va louer et désinfecter chaque jour 40 transats, au lieu de 50 les autres années. "La mairie nous a dit que c’était à nous de faire respecter les consignes de sécurité. Et on ne rigolera pas, car elle peut nous faire fermer", avertit cette plagiste au micro d'Europe 1.

Des soirées bien calmes

C’est surtout le soir que l’effet Covid se fait cruellement sentir : plus de musique ni d’animation sur le remblai. "Il ne peut pas y avoir de rassemblement de plus de 10 personnes. Le regroupement est interdit, c'est très difficile pour nous. On aime faire la fête et on en est privé", avoue auprès d'Europe 1 Eric Le Floch, le directeur des services de la mairie.

coulon 2 (1)

Musique et animations n'ont plus le droit de cité sur le littoral, afin d'éviter les regroupements de plus de 10 personnes. ©François Coulon pour Europe 1.

Le feu d’artifice du 14 juillet devrait, lui aussi, passer à la trappe.

Europe 1
Par François Coulon, édité par Romain David