Ces dix bonnes nouvelles que vous avez manquées en 2020

  • A
  • A
Partagez sur :
L’année 2020 restera comme l'année du coronavirus. C’est une année brumeuse qui se termine, pourtant marquée par quelques belles initiatives. Avant de tourner, on l'espère, la page et passer à 2021, Europe 1 revient sur dix bonnes nouvelles de l'année 2020, qui vous ont peut-être échappé.

Coronavirus, épidémie, confinement… Ces mots ont malheureusement rythmé l’année 2020. Mais si la pandémie a été au coeur de l'actualité toute l'année, 2020 a aussi connu son lot d'actualités positives, qui vous ont peut-être échappé. Découvertes scientifiques, décisions écologiques majeures, protection des victimes de violences conjugales, innovations médicales, avancées pour l’égalité femmes-hommes… Europe 1 vous a préparé un condensé de (bonnes) nouvelles afin de mieux finir l’année qu’elle n’a commencé.   

Des espèces animales en danger se portent mieux

Même si le réchauffement climatique dû au mode de vie des êtres humains est catastrophique pour la faune, il y a quand même quelques bonnes nouvelles concernant les animaux. Le bouquetin des Pyrénées, par exemple. Soixante-dix nouveaux cabris ont été recensés en 2020 dans le Parc national des Pyrénées et dans le Parc régional des Pyrénées ariégeoises. Ces animaux avaient disparu depuis près d’un siècle et la réintroduction, par l’homme, de ces espèces a commencé en 2014. Sur le continent africain aussi, les animaux sont un peu mieux protégés. Le nombre d’éléphants au Kenya a doublé ces trente dernières années, en passant de 16.000 à 34.000. C’est notamment grâce à des politiques plus strictes contre le braconnage. 

Une innovation médicale 100% française contre le cancer

La médecine française innove et pas seulement pour vaincre le coronavirus. Les 7 juin et 7 juillet de cette année se sont tenu deux opérations à Montpellier et à Villejuif, assistées d’un robot pour extraire des métastases sans ouvrir la peau du patient. Selon le magazine scientifique Sciences et avenir, il s’agit d’une première mondiale. Le dispositif, mis au point par la start-up française Quantum Surgical, a réussi à détruire des tumeurs cancéreuses au niveau du foie. Cette assistance robotique est révolutionnaire puisqu’elle permet de traiter des zones où les fortes hémorragies sont fréquentes sans ouvrir la peau tout en déterminant précisément la position de la tumeur. 

Le doublement du congé paternité en France

Les papas profiteront à partir du 1er juillet 2021 d’un congé de 28 jours au lieu de 14 jours actuellement. C’est ce qui a été décidé fin septembre. Avec cette mesure, la France rattrape son retard sur certains pays européens qui accordent des régimes plus généreux. Une partie de ce congé, sept jours plus exactement, sera obligatoire au moment de la naissance de l’enfant. Les 21 jours restants pourront être pris dans les quatre mois qui suivent l’accouchement. Selon un rapport de l’Inspection générale des affaires sociales, seulement 67% des pères prenaient leur congé paternité avant cette mesure, avec de fortes inégalités entre ceux qui travaillent en CDI ou ceux qui ont un emploi précaire.

Une loi pour lutter contre la précarité menstruelle en Écosse

Les protections hygiéniques périodiques sont désormais gratuites en Écosse, rapporte l’AFP. Le Parlement écossais a voté à l’unanimité le 24 novembre cette nouvelle mesure visant à lutter contre la précarité menstruelle. Les écoles, lycées et universités devront donc, dès que la loi sera entrée en vigueur, mettre à disposition des protections périodiques dans leurs toilettes. En France, certains établissements publics expérimentent également cette politique d’accès aux protections hygiéniques sur la base du volontariat avec la mise à disposition dans les toilettes ou la distribution de kit d’hygiènes.

Amsterdam délivre les jeunes de leurs dettes

La mairie d’Amsterdam, aux Pays-Bas, a décidé de prendre en charge les dettes de ses jeunes habitants pour leur permettre d’être plus libres pour trouver du travail ou continuer leurs études, nous apprend le quotidien britannique The Guardian. Dans le cadre de ce projet, c’est une banque du crédit municipal qui négocie avec les créanciers pour racheter les dettes. Un peu plus de dettes est achetée si jamais les jeunes concernés réussissent à intégrer une formation ou un programme éducatif. "Les dettes causent beaucoup de stress. Et dans le cas des jeunes, les dettes déterminent souvent leur avenir", a déclaré Marjolein Moorman, maire adjoint d’Amsterdam. Plus d’un tiers des habitants de la ville néerlandaise, âgés de 18 à 34 ans, sont endettés.

Des voyages en train gratuits pour les victimes de violences conjugales

Plusieurs compagnies ferroviaires britanniques se sont associées à l’association Women’s Aid pour créer le programme "Rail to Refuge". Les tickets sont ainsi gratuits lorsque des femmes, hommes ou enfants victimes de violences conjugales souhaitent prendre le train pour se mettre à l’abri dans un refuge. Une initiative nécessaire d’autant plus que pendant les mesures de confinement dues au coronavirus, beaucoup de victimes ont été enfermées avec leurs agresseurs. Pendant le premier confinement au Royaume-Uni, les compagnies ferroviaires ont, dans le cadre de ce partenariat, offert plus de 600 tickets pour des adultes et 200 pour des enfants, selon la BBC.

Sida : premier cas mondial de rémission d’un patient sans greffe de moelle

Est-ce que l’être humain pourra un jour guérir du Sida ? En 2020, c’est probablement le cas. Un homme porteur du Sida a été annoncé par les médecins en rémission depuis plus d’un an, en juillet dernier. Ce Brésilien de 34 ans pourrait donc guérir de la maladie sans même avoir besoin d’une greffe de moelle osseuse, comme ce fut le cas pour deux autres patients ces dernières années. Une avancée majeure, confient à l’AFP les scientifiques des quatre coins du monde qui ont conçu ce nouveau traitement composé notamment d’antiviraux puissants.

Les footballeuses brésiliennes ont eu gain de cause concernant le salaire

C’est une bataille de longue haleine qu’ont menée les footballeuses brésiliennes en 2020 : celle de l’égalité salariale. Et elles ont eu gain de cause ! Le 2 septembre dernier, la Confédération brésilienne de football a annoncé aux joueuses des primes et indemnités journalières équivalentes à celles des joueurs de la sélection masculine, de grandes stars internationales comme Neymar par exemple, d’après l’AFP. Cependant, cette bataille remportée ne vaut que pour la sélection nationale. La différence de salaire dans les clubs entre les femmes et les hommes reste encore énorme.

Une possibilité de recycler le plastique

Recycler le plastique sera probablement bientôt possible. C’est en tout cas ce qu’essaie de mettre au point la start-up française Carbios, accompagnée des chercheurs du Toulouse Biotechnology Institute. Dans un article de la revue scientifique Nature, publié le 8 avril, on apprend que ces chercheurs ont trouvé un enzyme capable de recycler le polytéréphtalate d’éthylène, l’un des plastiques les plus produits sur Terre avec plus de 70 millions de tonnes par an. Cet enzyme est fabriqué par une bactérie qui se trouve dans les composts végétaux. Elle a été améliorée par des chimistes pour augmenter son efficacité. Une usine capable de traiter de cette manière les déchets plastiques devrait voir le jour d’ici 2024 ou 2025.

100% d’énergies renouvelables à Sidney

La ville de Sidney en Australie qui compte plus de 5 millions d’habitants, soit deux fois plus que Paris, fonctionne depuis le 1er juillet avec de l’énergie renouvelable uniquement. Ainsi, tous les bâtiments publics tournent grâce à de l’énergie solaire ou éolienne. D’après la mairie de Sidney, ce passage aux énergies renouvelables permet d’éviter l’émission de 20.000 tonnes de CO2 par an. À titre de comparaison, la mairie de Paris veut atteindre cet objectif d’ici à 2050. 

Europe 1
Par Manon Bernard