Carole, 46 ans, consulte un magnétiseur : "Au départ, je n'étais pas confiante..."

, modifié à
  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :
Sans se détourner de la médecine traditionnelle, Carole, qui souffre d'endométriose, a décidé de consulter un magnétiseur. Elle en a parlé à Olivier Delacroix vendredi.
VOS EXPÉRIENCES DE VIE

Il y a deux ans, Carole a découvert qu'elle était atteinte d'endométriose, une maladie chronique qui dure de la puberté à la ménopause, qui entraîne de très violentes douleurs, notamment durant les règles, et qui peut avoir de graves conséquences sur l'organisme. Ne parvenant plus à se soulager par la médecine classique, Carole, aujourd'hui âgée de 46 ans, s'est tournée vers un magnétiseur. Vendredi sur Europe 1, elle a raconté à Olivier Delacroix les effets qu'elle ressent depuis.

"J'ai entendu parler du magnétisme via une collègue dont la fille avait des kystes aux ovaires. Mais à vrai dire, ce n'était pas la première fois que j'en entendais parler, puisque mes parents aussi faisaient appel à un magnétiseur pour soigner les animaux à la ferme, autrefois. De mon côté, j'y croyais… sans plus.

L'endométriose est une maladie chronique. C'est compliqué à gérer. Suite à la dernière opération que j'ai eue en décembre, je me suis dit qu'il fallait tenter le tout pour le tout pour soulager ces douleurs. Lors de cette dernière opération, j'avais eu la vessie percée et de très fortes douleurs au dos. Les kinésithérapeutes ne faisaient plus effet. J'ai donc décidé de rencontrer un magnétiseur, il y a quelques mois.

>> De 15h à 16h, partagez vos expériences de vie avec Olivier Delacroix sur Europe 1. Retrouvez le replay de l'émission ici

Pour la première séance, il m'a fait raconter mon histoire. Puis il m'a fait allonger sur une table et il a passé ses mains tout au long de mon corps. Il a 'un fluide'. J'ai senti une sorte de chaleur au niveau des différents organes qui étaient douloureux, notamment dans la zone du bas-ventre droit. Quinze jours après la séance, le magnétiseur m'a rappelée, comme il le fait avec chaque patient, pour prendre des nouvelles et voir quels effets le magnétisme a eu, si je me sentais mieux ou pas. Et il avise toujours en conséquence. Donc je me sens plus sereine.

Avec ce magnétiseur, je me suis sentie apaisée, détendue comme jamais. Je pense qu'il s'est créé un contact. Au départ, je n'étais pas confiante, car je crois aussi à la médecine. Mais la médecine m'a aussi beaucoup fait de mal, et elle n'a pas soulagé toutes mes douleurs.

Pour l'instant, je touche du bois, mais depuis ma consultation avec ce magnétiseur, les douleurs liées à mon endométriose ne sont pas revenues. Il faut aussi savoir que j'ai un traitement hormonal à côté. Je reviendrai le voir une fois par trimestre, car ça a un certain coût.

Europe 1
Par Anaïs Huet