Carlos Ghosn : "Son attitude a été insultante", dénonce un syndicaliste CGT de Renault

  • A
  • A
Carlos Ghosn 2000*1000 0:51
Ce syndicaliste affirme qu'il a "retrouvé l'attitude que Carlos Ghosn avait au sein du groupe Renault quand il venait parler aux représentants syndicaux" © AFP
Partagez sur :
Après la très attendue conférence de presse explicative de Carlos Ghosn, qui s'est tenue ce mercredi après-midi à Beyrouth devant une centaine de journalistes, un syndicaliste CGT de la marque au logo interrogé par Europe 1 fustige l'attitude de son ancien patron et réclame qu'il "fasse face à la justice".
RÉACTION

Il a bien reconnu son ancien patron. Le délégué syndical CGT Renault Jean-François Pibouleau était "impatient" d'entendre ce qu'allait dire Carlos Ghosn depuis Beyrouth, lors de sa conférence de presse explicative, neuf jours après sa rocambolesque évasion du Japon, où il était en résidence surveillée. Mais le "show" de Carlos Ghosn devant une centaine de journalistes triés sur le volet pendant plusieurs heures n'a pas convaincu ce syndicaliste rencontré par Europe 1. 

"On a retrouvé l'attitude qu'il avait au sein du groupe Renault"

"Son attitude a été insultante vis-à-vis des salariés de Renault, de la justice française, japonaise, et c'est inadmissible", lance Jean-François Pibouleau depuis l'usine du groupe de Boulogne-Billancourt.

"On a retrouvé l'attitude qu'il avait au sein du groupe Renault quand il venait parler aux représentants syndicaux : il avait une attitude méprisante, fier de lui, et a toujours eu un égo extrêmement développé", déroule-t-il au micro d'Europe 1. "On n'approuve pas, on ne peut pas approuver quelqu'un qui fuit la justice. Il a le droit à la défense et il a la présomption d'innocence, mais qu'il fasse face à la justice."

   

Europe 1
Par Hélène Terzian, édité par Ugo Pascolo