Pourquoi Toyota va fabriquer une nouvelle voiture hybride en France

  • A
  • A
Dans l'usine Toyota d'Onnaing près de Valenciennes, dans le Nord. 1:39
Dans l'usine Toyota d'Onnaing près de Valenciennes, dans le Nord. © PASCAL ROSSIGNOL / POOL / AFP
Partagez sur :
Avec une hausse de 18% en 2019, les ventes de voitures hybrides sont en plein essor dans l'Hexagone. Et Toyota l'a compris : le constructeur va assembler un nouveau véhicule en France, en plus de la Yaris, dans son usine d'Onnaing dans le Nord.

Après la Yaris, le constructeur japonais Toyota va assembler un nouveau véhicule dans son usine d'Onnaing (Nord) : il s'agira d'un nouveau SUV citadin hybride, ce qui devrait permettre de créer au passage 400 nouveaux emplois, a annoncé l'entreprise. Un choix stratégique puisque de plus en plus de Français font le choix de l'hybride : les ventes ont augmenté de 18% en 2019. Selon le responsable de l'usine, c'est aussi parce que "la technologie hybride répond à un souci d'environnement de la part des clients".

Il faut dire que les ventes de diesel chutent, année après année. Cela a d'abord profité aux modèles essence mais désormais, l'hybride en bénéficie également, pour atteindre près de 6% du marché - soit 3 fois plus que l'électrique. Une technologie qui semble être la solution pour ceux qui souhaitent moins polluer mais hésitent à passer au 100% électrique.

Retard des constructeurs français

"Quand on conduit une voiture hybride, vous avez d'abord la souplesse d'un moteur essence, la facilité de conduite d'une boîte automatique, la consommation, le prix, l'entretien....", vante Luciano Biondo, le patron de l'usine Toyota d'Onnaing. "Il y a trois ou quatre ans, on était à 20% de notre production en hybride; l'année dernière on a fait plus de 50% ! Et on vise 80% de Yaris hybrides." La Yaris, avec donc près de 50% en version hybride, est la voiture la plus vendue en Europe en 2019.

Les constructeurs français, eux, essaient de rattraper leur retard et PSA a beaucoup investi sur la technologie de l'hybride rechargeable. Le groupe en fera bénéficier son modèle phare, le 3008, dès le mois prochain. Renault est en train de faire évoluer sa stratégie et proposera bientôt plusieurs modèles, dont sa Clio.

Europe 1
Par Aurélien Fleurot et Lionel Gougelot