Sept pompiers de Paris en garde à vue dans une enquête pour viol

, modifié à
  • A
  • A
caserne pompiers 14ème plaisance, crédit : Capture d'écran Google Street View - 1280
Les pompiers placés en garde à vue auraient laissé entrer trois femmes dans la caserne lors d'une soirée arrosée. © Capture d'écran Google Street View
Partagez sur :
Des pompiers de Paris de la caserne du 14ème arrondissement ont été placés en garde à vue ce week-end après qu'une Norvégienne a déposé plainte pour viol.

Sept pompiers de Paris ont été placés en garde à vue ce week-enddans une enquête de flagrance ouverte pour "viol en réunion", a indiqué le parquet de Paris. Selon Le Parisien, trois militaires avaient été placés en garde à vue dès samedi. Ils ont été rejoints par quatre de leurs collègues dimanche. Une femme de nationalité norvégienne a déposé plainte, toujours selon le quotidien. 

Trois femmes concernées. Le Parisien raconte que, les militaires "ont permis à au moins trois femmes de nationalité étrangère d'entrer" samedi "vers 4 heures du matin dans la caserne" Plaisance, dans le 14ème arrondissement de la capitale, "lors d'une soirée arrosée". Ils n'étaient alors pas en service. 

Enquête. Cette enquête a été ouverte après la plainte d'une d'entre elles, une Norvégienne, et confiée à la police judiciaire parisienne. Contactés par Europe 1, les pompiers de Paris indiquent prendre l'affaire très au sérieux. Les militaires seront suspendus dès qu'ils sortiront de garde à vue, le temps de laisser les enquêteurs faire leur travail.