Attestation de déplacement, rentrée des lycéens... ce qui change lundi 3 mai

, modifié à
  • A
  • A
Paris métro printemps
La levée des limites de déplacement va permettre aux Français de profiter du retour des beaux jours. (Image d'illustration) © Ludovic MARIN / AFP
Partagez sur :
La première étape du déconfinement progressif planifié par le gouvernement commence lundi 3 mai, avec la fin des limitations de déplacement. Les lycéens et les collégiens font également leur rentrée ce jour, alternant pour certains présence en classe et cours à distance. 

Un premier rayon de soleil au bout du tunnel. Alors que le nombre de patients enregistrés en réanimation se maintient depuis plusieurs jours sous la barre des 5.600, les contraintes liées à l'épidémie de Covid-19 commencent à se desserrer lundi 3 mai, avec la fin des restrictions de déplacement et le retour partiel des collégiens et lycéens en classe. De quoi donner aux Français l'espoir de profiter du printemps et des weeks-ends prolongés du mois de mai.

Fin de l’attestation pour les déplacements de plus de 10 kilomètres

La première étape du calendrier de déconfinement donnera un léger avant-goût de liberté aux Français, avec la fin des attestations en journée et des restrictions de déplacement. À partir de 6 heures du matin, ce lundi, vous n’aurez plus à présenter une attestation de déplacement dérogatoire en cas de contrôle. Celle-ci était obligatoire pour tout déplacement supérieur à 10 kilomètres, et en deçà de cette limite, un simple justificatif de domicile suffisait. Désormais, les déplacements ne sont plus restreints par un périmètre, et peuvent donc se faire sans motif ni justificatif.

Les déplacements inter-régionaux de nouveau autorisés

Conséquence directe de la levée du périmètre limite de déplacement, les voyages d’une région à l’autre sont de nouveau possibles, sans qu’il soit nécessaire de les justifier par un motif impérieux.

Une rentrée en demi-jauge dans les lycées…

Après deux semaines d'enseignement à distance, qui encadraient deux semaines de congés, les lycéens retrouveront leur établissement en demi-jauge, avec une alternance de classe en présentiel et distanciel.

… et pour certains collégiens

Pour les collèges, la rentrée s'effectuera en présentiel, sauf pour les élèves de 4e et 3e des quinze départements les plus touchés par la pandémie, qui feront aussi leur rentrée en demi-jauge. Les départements concernés sont : le Nord, l’Aisne, l’Oise, le Val-d'Oise, la Seine-et-Marne, le Val-de-Marne, les Yvelines, Paris, les Hauts-de-Seine, la Seine-Saint-Denis, l'Essonne, la Sarthe, la Loire, le Rhône et les Bouches-du-Rhône. Mais ce dispositif inquiète certaines associations de parents d'élèves, estimant que des collégiens ne sont pas assez autonomes pour suivre un enseignement à distance sans l'encadrement d'un adulte.

Le couvre-feu à 19 heures demeurera en vigueur. Il faudra encore attendre le 19 mai pour le voir repousser à 21 heures. Cette date marquera également la réouverture des commerces, des terrasses, des musées, des salles de cinémas et des théâtres avec des jauges limitées. Le calendrier de déconfinement par étape présenté par l’exécutif doit s’échelonner jusqu’à la fin juin.