Attentat de Strasbourg : deux autres proches de Chérif Chekatt relâchés

, modifié à
  • A
  • A
Partagez sur :
Deux personnes placées en garde à vue cette semaine par la police judiciaire ont été remises en liberté dimanche, a annoncé le parquet de Paris. 

De nouvelles gardes à vue ont été levées dans le cadre de l'enquête sur l'attentat de Strasbourg. Deux personnes proches de Chérif Chekatt, l'assaillant du marché de Noël, ont été remises en liberté dimanche "en l'absence d'éléments incriminants" les concernant à ce stade, a fait savoir le parquet de Paris. La veille, quatre membres de la famille de Cherif Chekatt, dont ses parents, avaient déjà été remis en liberté.

Toujours un suspect en garde à vue. Selon les informations recueillies par Europe 1, il s'agit d'un couple qui était soupçonné d'avoir aidé le tireur dans sa cavale. Dimanche, il restait encore un suspect en garde à vue parmi les sept personnes interpellées après l'attentat mardi soir : un homme connu pour du droit commun et qui pourrait avoir fourni une aide logistique à Chérif Chekatt avant son passage à l'acte.