Attaque à Strasbourg : des témoins ont entendu l'assaillant crier "Allah Akbar"

, modifié à
  • A
  • A
Partagez sur :
Selon le procureur de Paris, des témoins ont entendu l'assaillant crier "Allah Akbar" lors de la fusillade à Strasbourg, mardi soir. 

Des témoins de l'attaque à Strasbourg mardi soir ont entendu l'assaillant crier "Allah Akbar", a indiqué mercredi le procureur de Paris, Rémy Heitz, lors d'une conférence de presse au tribunal de grande instance de Strasbourg.

"La section antiterroriste du parquet de Paris s'est saisi des faits". "Au regard du lieu ciblé, du mode opératoire employé par l'assaillant, de son profil et des témoignages recueillis auprès de ceux qui l'ont entendu crier 'Allah Akbar', la section antiterroriste du parquet de Paris s'est saisi des faits", a-t-il déclaré.

"Le terrorisme a une nouvelle fois frappé notre territoire, nous rappelant de façon dramatique que la menace est toujours bien réelle", a déclaré le chef du parquet antiterroriste lors d'une conférence de presse au tribunal de grande instance de Strasbourg. 

Un agresseur de 29 ans, fiché "S". Une enquête a été ouverte pour "assassinats en relation avec une entreprise terroriste, tentatives d'assassinat en relation avec une entreprise terroriste et d'association de malfaiteurs terroriste en vue de préparer des crimes d'atteinte aux personnes". Activement recherché, l'agresseur de 29 ans né à Strasbourg et fiché "S" (pour Sûreté de l'État) pour radicalisation islamiste, a ouvert le feu mardi peu avant 20 heures en trois points du centre historique de Strasbourg dans le périmètre du marché de Noël.