Alain Cirou : "Ma vie est rattachée au premier pas de l'homme sur la Lune"

, modifié à
  • A
  • A
Partagez sur :
Le consultant scientifique d'Europe 1 nous parle de son 21 juillet 1969, jour où l'homme a posé pour la première fois le pied sur la Lune, à l'occasion de la sortie d'un hors-série de Télérama sur le sujet.
INTERVIEW

En septembre dernier, à l’occasion de la sortie du film First Man : le premier pas de l’homme sur la Lune, Europe 1 vous conviait à un voyage unique avec sa série de podcasts "3h56". Quinze personnalités, d’horizons divers, racontaient ainsi leur 21 juillet 1969, jour où, pour la première fois, l’homme a posé le pied sur la Lune. Philippe Starck, Hubert Reeves ou encore Bertrand Piccard avaient répondu à l’appel. Des entretiens notamment menés par Alain Cirou, le monsieur astronomie d’Europe 1.

À l’occasion de la sortie d’un hors-série de Télérama consacré à la Lune, Europe 1 vous propose d’inverser les rôles. Cette fois-ci, c’est Alain Cirou qui passe du côté de l’interviewé. Il revient sur les coulisses du podcast et nous raconte "son" 21 juillet 1969.

Comment avez-vous choisi les invités que l’on entend dans "3h56" ?

"On a sélectionné les gens qui avaient bien sûr des souvenirs de ce moment-là, mais aussi des choses à dire dessus. Des gens plus ou moins proches du domaine, de sensibilités différentes. L’idée était d’essayer d’avoir une gamme assez large de gens pour qui, dans leur domaine ou leur vie, cet événement a eu une influence et qui ont constaté un vrai impact."

Quel est le témoignage qui vous a le plus marqué ?

"Bertrand Piccard, sans hésitation ! Car il était sur place, il habitait à côté de cap Canaveral. Ses parents étaient amis avec les astronautes, avec le constructeur de la fusée. Il est allé sur place voir le lancement de la fusée, aux côtés du constructeur. Il me disait : 'les héros étaient chez moi'."

À quoi ressemble votre "3h56" ?

"J’avais 11 ans à l’époque. Mes parents avaient acheté une télévision pour l’occasion, pour voir l’homme marcher sur la Lune. C’était deux événements en un : l’arrivée de la TV à la maison et l’homme qui marche sur la Lune, en direct. C’était l’été, pendant les vacances, c’était agréable, il faisait beau et chaud. Un moment incroyable. Je me souviens que je découpais toutes les photos des astronautes dans les journaux.

Le métier que je fais aujourd’hui, ma carrière, ma vie, sont rattachés à cet événement et ce jour. À l’époque, je m’étais dit que j’irai voir ces hommes pour leur demander comment c’était de marcher sur la Lune. Et j’ai eu la chance, dans ma vie, de rencontrer la moitié des personnes qui ont marché sur la Lune, dont Neil Armstrong.

En même temps que la télévision diffusait l’événement, j’écoutais également Europe 1. C’était Albert Ducrocq qui commentait en direct. Et quelques années plus tard, quand je suis venu sur Europe 1, j’ai succédé à Albert Ducrocq. Donc c’est aussi un moment très particulier sur le plan personnel pour moi, avec lequel j’ai une filiation personnelle."

À l'occasion de la sortie de "First Man : le premier homme sur la Lune", Europe 1 a produit la série originale "3h56". Jean-Pierre Jeunet, Thierry Marx, Eric-Emmanuel Schmitt ou encore Claudie Haigneré racontent leur 21 juillet, ce jour où l'homme a marché sur la Lune. Retrouvez tous les épisodes sur notre site et sur Apple Podcasts, Soundcloud, Dailymotion et Youtube, ou vos plateformes habituelles d’écoute. 

Europe 1
Par Guillaume Perrodeau