"Air Cocaïne" : les pilotes et les dirigeants de la société d'aviation font appel

  • A
  • A
Bruno Odos et Pascal Fauret ont été condamnés à six ans de prison.
Bruno Odos et Pascal Fauret ont été condamnés à six ans de prison. © Photo d'archives AFP
Partagez sur :
Pascal Fauret, Bruno Odos, Fabrice Alcaud et Pierre-Marc Dreyfus ont été condamnés vendredi à six ans d'emprisonnement. 

Les deux pilotes et les deux dirigeants de la société d'aviation privée du procès "Air Cocaïne" ont fait appel, lundi, du verdict de la cour d'assises spéciale des Bouches-du-Rhône qui les a condamnés à six ans d'emprisonnement, a-t-on appris auprès de leurs avocats.

Condamnés pour importation et tentative d'importation de stupéfiants en bande organisée, et incarcérés à l'issue du procès, Pascal Fauret et Bruno Odos, deux anciens pilotes de chasse, Fabrice Alcaud et Pierre-Marc Dreyfus, dirigeants de la société lyonnaise SN-THS, ont par ailleurs déposé des demandes de mise en liberté. Leurs demandes seront examinées par la chambre de l'instruction de la cour d'appel d'Aix-en-Provence dans un délai maximum de deux mois.

Ils ont été incarcérés vendredi soir. Les quatre hommes avaient plaidé l'acquittement, affirmant avoir toujours ignoré que les vols transatlantiques transportaient de la drogue. Ils ont été incarcérés vendredi soir au centre pénitentiaire d'Aix-Luynes, après l'énoncé du verdict.

Une peine de sept ans d'emprisonnement avait été requise, lundi 1er avril, contre ces quatre accusés, l'avocat général estimant à l'inverse qu'ils savaient ce que contenaient les valises de leur unique passager présent sur les vols.
Pascal Fauret et Bruno Odos avaient été interpellés le 19 mars 2013 sur l'aéroport de Punta Cana, en République Dominicaine, alors que leur Falcon 50 avait été chargé de vingt-six valises contenant 700 kilos de cocaïne.

Deux autres Français, Alain Castany, l'apporteur de ces vols à la SN-THS, et le passager Nicolas Pisapia, un proche de Frank Colin -décrit par l'avocat général comme le second "organisateur" du trafic - avaient également été arrêtés.

La justice dominicaine avait condamné les quatre occupants du Falcon à vingt ans de prison. Bénéficiant d'un comité de soutien très actif, les deux pilotes avaient fui, en octobre 2015, la République Dominicaine où ils avaient été détenus durant quinze mois dans des conditions qu'ils ont décrites comme épouvantables devant la cour d'assises spéciale des Bouches-du-Rhône.

L'ancien douanier François-Xavier Manchet ne fera pas appel. Condamné à cinq ans de prison et à une interdiction définitive d'exercer sa profession, le douanier toulonnais François-Xavier Manchet, ami de Frank Colin - condamné à 12 ans de prison -, ne fera pas appel. "Il avait pris l'engagement devant la cour d'accepter la décision quelle qu'elle soit. Il s'y tient", a précisé son avocat Me Thierry Fradet.