Accusé de viol, Tariq Ramadan va porter plainte pour dénonciation calomnieuse

, modifié à
  • A
  • A
Tariq Ramadan
Tariq Ramadan est accusé de viols et agressions sexuelles. © AFP
Partagez sur :
L'islamologue et théologien suisse est accusé par une ancienne salafiste devenue militante féministe et laïque de viols et agressions sexuelles. Il riposte et son avocat annonce une plainte pour dénonciation calomnieuse.

Il nie et prépare sa riposte. L'islamologue et théologien suisse Tariq Ramadan a annoncé samedi, via son avocat, qu'il allait porter plainte pour dénonciation calomnieuse. Une décision qui fait suite à la plainte déposée à son encontre pour viols et agressions sexuelles par Henda Ayari, une ancienne salafiste devenue militante féministe et laïque.

Une plainte sera déposée lundi. Tariq Ramadan a confié sa défense à Me Yassine Bouzrou, un ténor du barreau de Paris. Dans un communiqué, relayé par Le Parisien, Me Bouzrou affirme que sa "plainte pour dénonciation calomnieuse sera transmise au procureur de la République de Rouen dès lundi". 

Des faits qui remontent à "plusieurs années". Henda Ayari, 40 ans, présidente de l'association Libératrices, a indiqué vendredi sur sa page Facebook avoir été "victime de quelque chose de très grave il y a plusieurs années" mais n'avoir pas alors voulu révéler le nom de son agresseur en raison de "menaces de sa part". Elle a finalement révélé qu'il s'agissait de Tariq Ramadan.