Sciences Po : plainte contre X pour piratage

  • A
  • A
Partagez sur :

Sciences Po Paris a "catégoriquement démenti" jeudi soir la démission de son directeur Richard Descoings, annoncée aux étudiants par un courriel envoyé depuis sa messagerie personnelle mais qui aurait été "piratée", et ce dernier va porter plainte contre X.

Tout débute par des échanges sur le réseau social Twitter entre des internautes, faisant état de la "démission" de Richard Descoings, donnant comme source un "mail interne". Le directeur de communication de Sciences Po, Peter Gumbel, a "démenti catégoriquement". "C'est un faux message. Quelqu'un a piraté la messagerie (de Richard Descoings) et envoyé ce message aux étudiants de Sciences Po", a-t-il expliqué.

Ledit message a été envoyé à tous les étudiants de l'école depuis l'adresse électronique professionnelle de Richard Descoings, puis il a vite circulé au sein de la communauté universitaire française.