Pas de poils pubiens dans le métro

, modifié à
  • A
  • A
Partagez sur :

La direction de la RATP veut un métro accueillant... mais pas non plus intime ! Les poils pubiens d'une femme de l'affiche du spectacle Les rêveries d'une jeune fille amoureuse, placardé sur les murs de certaines stations, ont été censurés par la régie publiciaire de la RATP, relate L'Express. "La posture de la femme (jambes écartées) associée à la visualisation de son sexe dénudé sont susceptibles de heurter la sensibilité, choquer ou même provoquer le public en propageant une image de la personne humaine portant atteinte à la décence", se justifie la régie publicitaire citée par le quotidien.