La Nouvelle-Calédonie championne du CO2

  • A
  • A
Partagez sur :

La Nouvelle-Calédonie émettra bientôt autant de carbone dans l'atmosphère, rapporté au nombre d'habitants, que le Qatar ou le Koweit, en raison du fort développement de l'industrie du nickel, ont averti lundi des organisations écologiques.

Dans une lettre adressée au président du gouvernement calédonien, le Fonds mondial pour la nature (WWF) et Conservation international (CI) indiquent que "la note d'émission estimée à 13,7 tonnes par habitant et par an" va grimper "dans les prochaines années à 36,8 tonnes". "Ce qui montera la contribution de la Nouvelle-Calédonie (250.000 habitants) à 2,5% du bilan carbone national et la positionnera dans le peloton de tête mondial des populations les plus contributrices en CO2/an/habitant, entre le Qatar, le Koweit et les Emirats Arabes Unis", poursuivent les ONG.

Cette percée s'explique par l'entrée en production cette année de deux gigantesques usines métallurgiques de nickel construites par des majors minières et qui sont alimentées par des centrales électriques au charbon. Dans leur courrier, le WWF et CI exhortent les autorités locales "à décarboner l'économie calédonienne alors que des permis d'émissions s'imposeront inéluctablement dans le futur" et que la Nouvelle-Calédonie se situe dans la région Pacifique sud "directement affectée par le réchauffement climatique".