Bac : un recours devant le Conseil d'Etat (E1)

  • A
  • A
Partagez sur :

Un recours a été déposé devant le Conseil d'Etat à propos de la décision du ministre de l'Education nationale de ne pas comptabiliser un exercice de l'épreuve de mathématiques, en raison d'une fraude "avérée". C'est un avocat du barreau de Paris qui a déposé cette requête. Il a été saisi par la mère d'une des candidates au Bac S et dont la note de maths au bac est très importante.

"Nous contestons car selon les candidats il se peut que certains ont commencé par cet exercice et consacré beaucoup de temps à cet exercice, réputé facile. Et ils ont donc espéré une très bonne notation. Or, la décision du ministre aura pour effet de ne pas avoir l’évaluation attendue de ces étudiants, dont ma cliente", a indiqué Me David Doukhan au micro d'Europe 1.

"Nous considérons que le ministre a porté atteinte au principe d’égalité, une valeur constitutionnelle, qui doit être respecté tant dans les concours que dans les examens", assure-t-il.

Le conseil d'Etat doit maintenant apprécier l'urgence de cette requête. Les heures sont comptées, puisque les correcteurs sont déjà en train de corriger les copies du bac.