Une troisième "Super Lune" sera visible dans la nuit de mercredi à jeudi

, modifié à
  • A
  • A
Partagez sur :
Après la Lune rouge bien visible depuis la France le 21 janvier dernier, la "Super Lune" qui surviendra dans la nuit de mercredi à jeudi sera la troisième de l'année. Mais cette fois-ci, il faudra s'armer d'un bon télescope pour l'apercevoir.

Dans la nuit de mercredi à jeudi, à 2h43 très exactement, la Lune sera au plus près de la Terre. Elle paraîtra alors légèrement plus grosse qu'à l'accoutumée et plus lumineuse. Ce sera donc la troisième "Super Lune" de l'année 2019.

Quand la Lune s'approche de la Terre. Ce phénomène appelé plus scientifiquement "phénomène de périgée syzygie" se produit lorsque la distance qui sépare la Terre de la Lune est réduite et qu'il s'agit d'une pleine Lune. Ce phénomène se produit en moyenne tous les un an et 48 jours, selon l'Observatoire de Paris. Dans la nuit de mercredi à jeudi, la distance entre la Terre et son astre ne sera plus que de 366.652 kilomètres.

Une année riche en "Super Lunes". La première "Super Lune" de l'année s'est déroulée en même temps qu'une éclipse totale de Lune (le 21 janvier dernier), c'est pourquoi elle s'est teintée de rouge cendré. La deuxième est survenue le 19 février dernier mais n'était pas perceptible à l’œil nu depuis la France car il était 16h53. En revanche, les habitants d'Amérique du Nord ont pu en profiter car il faisait nuit à ce moment-là.

Cette fois-ci, la "Super Lune" coïncidera avec l'équinoxe de printemps qui tombe cette année le 20 mars. Ce phénomène astronomique se produit lorsque la durée du jour et de la nuit sont égales. À partir de cette date, le temps d'ensoleillement commence à rallonger.

Un télescope pour ne rien rater. Pour avoir une chance d'apercevoir cette Lune qui paraîtra plus grosse de 7%, selon le CNES, mieux vaut s'armer d'un télescope. La prochaine "Super Lune" (dite bleue parce qu'elle correspondra à la deuxième pleine Lune du mois calendaire) n'aura lieu que le 31 janvier 2037. 

Les + lus