Thomas Pesquet et les astronautes de SpaceX sont habillés par un costumier d’Hollywood

, modifié à
  • A
  • A
Pesquet
Le costumier José Fernandez a dessiné ces nouvelles combinaisons. © AUBREY GEMIGNANI / NASA / AFP
Partagez sur :
Thomas Pesquet et SpaceX ont décollé jeudi pour rejoindre la Station spatiale internationale. Pour l'occasion, l’équipage portait une combinaison bien différente des blanches et molletonnées que l’on voyait par le passé. Ces nouvelles combinaisons, devenues un détail marketing important, ont été imaginées par un créateur star d’Hollywood.

Thomas Pesquet et trois autres astronautes ont décollé vendredi midi à bord de la capsule Crew Dragon de SpaceX pour rejoindre la Station spatiale internationale (ISS). Mission réussie pour le décollage. L’équipage est parti pour trois jours de trajet avant d’atteindre l’ISS. 

Pour cette mission périlleuse, rien n’a été laissé au hasard évidemment, et sur le plan marketing non plus. Car n'oublions pas que la capsule dans laquelle ils ont embarqué a été conçue par une entreprise propriété du milliardaire Elon Musk, qui veille à chaque détail, en témoignent par exemple les combinaisons que portent Thomas Pesquet et ses compagnons.

Costumier de Batman et de Captain America

Très loin du "Bibendum" qu'on a connu par le passé, ces combinaisons sont futuristes et près du corps. Elles ont été conçues par José Fernandez, un créateur star d’Hollywood qui a imaginé les costumes de Batman, Captain America ou encore de Black Panther. Contacté par l’équipe d’Elon Musk alors qu’il n’avait jamais entendu parler de SpaceX, il a même cru que c’était le titre d’un nouveau film. Résultat : les combinaisons ont l’air tout droit tirées de l’univers Star Wars, toutes blanches, avec seulement quelques touches grises aux extrémités. Le style épuré rappelle celui du vaisseau.

Une combinaison "confortable comme un pyjama"

Autre nouveauté : ces combinaisons se tiennent en une seule pièce. C'est inédit car d'habitude, les gants et le casque sont détachés. Mais cette combinaison est plus pratique et plus fonctionnelle, avec des gants tactiles pour permettre aux astronautes d’utiliser les tablettes de bord.

Lors du premier essayage, Thomas Pesquet était apparu tout sourire sur Twitter. "Ce scaphandre sur mesure est confortable comme un pyjama", avait-il déclaré. Tant mieux car l’astronaute va devoir s’y habituer : sa mission dans l’espace doit durer six mois.

Europe 1
Par Zoé Pallier édité par Léa Leostic