Mars : des traces de méthane pourraient indiquer une forme de vie

  • A
  • A
Le robot Curiosity a mesuré ce week-end une importante concentration de méthane dans l'atmosphère de Mars.
Le robot Curiosity a mesuré ce week-end une importante concentration de méthane dans l'atmosphère de Mars. © AFP PHOTO / NASA
Partagez sur :
Le robot Curiosity a relevé des traces de méthane sur Mars, laissant imaginer des formes de vie sur la planète rouge. 

Envoyé sur Mars par la Nasa en 2011, le robot Curiosity a mesuré ce week-end une importante concentration de méthane dans l'atmosphère de la planète rouge, rapporte le New York Times. Des données qui pourraient indiquer une forme de vie sur place, puisque, sur Terre, ce gaz est produit par les êtres vivants. 

Un cas qui fait débat au sein de la communauté scientifique

Mais la Nasa reste prudente, dans l'attente de relevés complémentaires. La présence de méthane sur Mars fait en effet débat au sein de la communauté scientifique. Curiosity et la sonde européenne Mars Express avaient déjà enregistré des traces de ce gaz par le passé, mais le vaisseau européen TGO, en orbite depuis 2016, n'en a jamais détecté aucune. 

Si la présence de méthane était avérée, elle pourrait avoir deux explications, avance Le Parisien. Une forme de vie aurait pu se développer sur Mars il y a quatre milliard d'années, quand son atmosphère était chaude et humide, et des microbes auraient pu, par la suite, subsister dans les sous-sols, libérant du gaz jusqu'à aujourd'hui. Autre possibilité, le méthane pourrait être dégagé par des réactions géothermiques.