La NASA envoie sur Mars Perseverance, un robot chargé de rechercher des traces de vie

, modifié à
  • A
  • A
La Nasa va envoyer un robot à la recherche de trace de vie sur Mars. 1:28
La Nasa va envoyer un robot à la recherche de trace de vie sur Mars. © Handout / NASA / AFP
Partagez sur :
La NASA a lancé jeudi le rover à six roues Perseverance vers Mars, où le robot cherchera des traces d'anciens microbes ayant peut-être peuplé la Planète rouge il y a plus de trois milliards d'années. Il se posera en février 2021 dans un gigantesque cratère de 50 km de diamètre. 

A 13h50 jeudi, la NASA a lancé le robot Perseverance vers la planète Mars. Il arrivera au mois de février après 9 mois de voyage. Il se posera dans un gigantesque cratère de 50 km de diamètre avec un objectif, et pas le moindre : percer le mystère de la vie sur la planète rouge. Le robot fait 3 mètres de long, pèse 1 tonne et est équipé d'un bras articulé pour forer la roche.

Perseverance cherchera des traces d'anciens microbes ayant peut-être peuplé la planète il y a plus de trois milliards d'années. Avec plusieurs instruments à bord dont un laser, ce robot va mesurer les roches et prélever des échantillons, explique l'astrophysicien Sylvestre Maurice. "En signature infrarouge depuis l’espace, on a vu qu’il y avait des carbonates. Ce n’est pas la roche la plus intéressante, mais sur Terre on a vu qu’elle piégeait des traces de vie", précise le scientifique. "Il peut s'agir par exemple de molécules organiques ou alors leur signature minéralogique, c’est-à-dire leur empreinte."

Retour des échantillons sur Terre dans 10 ans

45 missions ont déjà eu lieu sur Mars, mais aucune n'est jamais revenue. C'est la première fois que l'on tentera de faire revenir des échantillons de Mars sur Terre pour les analyser, se réjouit Jean-Yves Le Gall, le président du Centre d'études spatiales. "Dans quelques années il y aura un petit rover qui ira les chercher et les mettra en orbite martienne. Là, un petit satellite les renverra sur la Terre", se félicite-t-il. Mais le retour des échantillons ne se fera que dans 10 ans. Car il très compliqué de redécoller de Mars et pour l'instant, on ne sait pas le faire. 

Europe 1
Par Laure Dautriche, édité par Laetitia Drevet