Fermentalg : le puits de carbone à base de micro-algues

, modifié à
  • A
  • A
1:28
Partagez sur :
Dans le cadre des Trophées de l’Avenir, Europe 1 récompense les entreprises, associations ou collectivités pour leur audace, leur innovation et leur côté visionnaire. Fermentalg est en lice dans la catégorie "Environnement".
LA FRANCE BOUGE

Fermentalg s’engage depuis 2012 dans le développement d’un puits de carbone visant à améliorer la qualité de l’air et à transformer la pollution de l’air en énergie. En 2015, la signature d’un contrat de partenariat avec le groupe Suez leur a permis d’accélérer le développement et le déploiement des premiers puits de carbone pilotes en région parisienne.

Le principe repose sur l’exceptionnelle performance des micro-algues à capter le CO2 et d’autres polluants contenus dans l’air par la photosynthèse. En milieu urbain, le puits de carbone permet de réduire les taux de NOx et de particules fines, deux polluants pointés du doigt pour leurs effets néfastes sur la santé. En milieu industriel, la densification de la photosynthèse opérée par le puits de carbone permet d’envisager un abattement significatif des émissions de CO2. La biomasse générée par les cuits de carbone urbains ou industriels est acheminée par les réseaux d’assainissement jusqu’aux stations d’épuration pour y être convertie en énergie verte par méthanisation.

Philippe Lavielle, PDG et CEO de Fermentalg : "Plusieurs expérimentations ont été réalisées en milieu industriel et urbain et confirment la performance de la technologie. Forts de ces résultats, Fermentalg et Suez poursuivent le développement du puits de carbone avec une volonté commune de déploiement en France et à l’international."