VIDÉO - De nouvelles images du Titanic montrent une détérioration rapide de l'épave

  • A
  • A
L'épave, envahie par la végétation marine, gît à plus de 3.000 mètres de profondeur.
L'épave, envahie par la végétation marine, gît à plus de 3.000 mètres de profondeur. © Atlantic Productions
Partagez sur :
Des pans entiers du paquebot ont déjà disparu, rongés par la corrosion ou emportés par les courants. 
VIDÉO

Des images inédites de l'épave du Titanic viennent d'être dévoilées par l'équipe de l'explorateur américain Victor Vescovo, rapporte la BBC. C'est la première fois en près de quinze ans que le paquebot, gisant à plus de 3.800 mètres de profondeur au large de Terre-Neuve, est filmé.

L'épave rongée par l'océan

Pendant huit jours, l'équipe d'explorateurs a effectué cinq plongées dans l'Atlantique Nord afin d'apercevoir la carcasse du célèbre navire. "C'est une très, très grosse épave. Je n'étais pas pleinement préparé à ça. Quand on l'a vue apparaître sur le sonar, elle est vraiment sortie du lot", s'est émerveillé Victor Vescovo.

Les images haute-définition, capturées avec une caméra 4K par les explorateurs au début du mois au cours de cinq plongées, montrent que l'épave se détériore rapidement. Des pans entiers du paquebot ont disparu, rongés par la corrosion ou emportés par les courants. Cette rapide dégradation de l'épave est aussi due à la présence d'une bactérie, Halomonas titanicae, qui s'attaque au bois et au métal. En 2018, un professeur Canadien affirmait à la BBC que la totalité du navire pourrait avoir disparu dans une vingtaine d'années. 

"L'insubmersible" sombrait dans l'Atlantique il y a plus d'un siècle, emportant avec lui 1.517 de ses 2.223 passagers dans la nuit du 14 au 15 avril 1912. L'épave n'avait été localisée que 73 ans plus tard, par le professeur Robert Ballard.