Pénurie de masques : Buzyn donnera ses "explications à la commission d’enquête parlementaire"

, modifié à
  • A
  • A
Agnès Buzyn était l'invitée de la matinale d'Europe 1. 1:19
Agnès Buzyn était l'invitée de la matinale d'Europe 1. © Europe 1
Partagez sur :
Invitée de la matinale d'Europe 1, l'ancienne ministre de la Santé et désormais candidate LREM à la mairie de Paris Agnès Buzyn est revenue sur la gestion de la crise du coronavirus. Interrogée sur la pénurie de masques qu'a connue la France, elle affirme qu'elle indique qu'elle répondra "avec grand plaisir" aux questions de la commission d'enquête parlementaire.
INTERVIEW

Lorsqu'elle était au ministère de la Santé, Agnès Buzyn était-elle au courant de la pénurie de masques qui allait frapper la France en cas de pandémie ? Après plus de trois mois de crise sanitaire, l’heure est au bilan. Selon Libération, une lettre datée du 26 septembre 2018, évoquée lors de la commission d’enquête parlementaire sur la gestion de la crise du coronavirus, précise que le directeur général de la Santé, Jérôme Salomon, avait été très clairement averti de la pénurie et des risques en cas de crise sanitaire. Au micro d’Europe 1 samedi, l’ancienne ministre de la Santé n'a pas souhaité réagir, réservant ses réponses à la représentation nationale.

"Ma frustration aujourd'hui, c'est de ne pas pouvoir parler"

"Je dois toutes mes explications à la commission d'enquête parlementaire", a déclaré l'ancienne ministre de la Santé, qui doit témoigner dès le lendemain du second tour des élections municipales. "Je donnerai mes explications à la commission d’enquête parlementaire et avec grand plaisir", a martelé Agnès Buzyn, refusant de répondre à notre micro.

"C’est la représentation des Français et les auditions sont publiques", justifie-t-elle. "Je souhaite leur parler et ma frustration aujourd'hui, c'est de ne pas pouvoir le faire", conclut la candidate LREM à la mairie de Paris.

Europe 1
Par Ariel Guez