Oui, il existe une "recette" du bonheur scientifiquement prouvée

  • A
  • A
Partagez sur :
Cela ressemble presque à une formule magique : le bonheur résiderait dans l'addition de trois éléments, comme l'explique Jimmy Mohamed dans sa chronique de la matinale de Matthieu Belliard, sur Europe 1. Le médecin insiste notamment sur la nécessité de ne pas accorder trop d'importance aux critiques des collègues pour se projeter dans l'avenir.

Vous ne rêvez pas : il existe une forme de "recette" du bonheur, scientifiquement prouvée. C'est en tout cas ce que révèle une très longue étude parue dans le British Medical Journal, que le docteur et chroniqueur d'Europe 1 Jimmy Mohamed analyse dans la matinale d'Europe 1. Pour le médecin, la capacité à se tourner vers l'avenir, à s'amuser comme au temps de l'enfance et à s'entourer de proches pour surmonter les épreuves de la vie sont les clés d'une vie heureuse, dans un contexte des plus difficiles.

"On a trouvé cette recette dans l'une des plus longues études sur le bonheur. Quelque 700 personnes ont été suivies depuis 1938. Le plus vieux participant de l'étude a aujourd'hui 90 ans et on a inclus dans cette étude différentes personnes avec des niveaux socio-économiques évidemment différents, des personnes avec des faibles revenus, d'autres avec d'importants revenus, des personnes qui ont fait peu d'études jusqu'aux plus grands diplômés de Harvard. D'ailleurs, dans le groupe initial, le président John Fitzgerald Kennedy faisait partie de la cohorte.

Faire table rase du passé

On a interrogé ces participants régulièrement, tout d'abord sur leur santé, pour savoir comment ils allaient. Mais on leur a aussi posé des questions sur leur vie et leurs émotions. Est-ce qu'ils étaient bien dans leur tête et dans leur peau ? On a enfin interrogé leurs proches et leur entourage. On a pu identifier certains comportements qui étaient associés au bonheur.

Contrairement aux idées reçues, ce n'est pas forcément l'argent et les belles voitures qui génèrent du bonheur, même si, évidemment, cela peut y contribuer. On a pu identifier trois choses. La première, c'est de faire table rase du passé, oublier les échecs antérieurs et arrêter d'être obsédé par ce qu'on a pu rater. Il faut essayer d'aller de l'avant et ne pas accorder d'importance à des détails qui sont superficiels. Ne prêtez pas attention aux critiques infondées de collègues et de proches. C'est contre-productif. Surtout, les personnes qui vivent plus longtemps et en bonne santé ont pris conscience que la vie est courte et qu'il faut en profiter. 

Une existence sociale, donc heureuse ?

La deuxième chose pourrait vous plaire : il faut pratiquer des activités qui vous font plaisir, en particulier celles qui vous faisaient plaisir pendant votre enfance. Désormais, quand on est adulte, on a plus de temps et plus de possibilités de reproduire ce qu'on a apprécié dans l'enfance. Amusez-vous !

Le dernier point, c'est le lien social. Les gens les plus heureux de cette étude avaient des contacts, quels qu'ils soient. Ça peut être votre conjoint, votre conjointe, des proches, de la famille, des amis… Pour ceux qui n'ont pas la chance ou la possibilité d'avoir des proches, on peut proposer du bénévolat. À ce moment-là, vous allez avoir autour de vous des gens qui ont des centres d'intérêt identiques aux vôtres. Avec cette petite recette, vous allez peut-être être un peu plus heureux. Une année 2021 réussie, ou en tout cas mieux vécue, passe sans doute par ces ingrédients !"

Europe 1
Par Jimmy Mohamed