LA QUESTION SEXO - Comment trouver une intimité sexuelle lorsque l’on vit encore chez ses parents ?

, modifié à
  • A
  • A
© Pixabay
Partagez sur :
Dans l'émission Sans Rendez-vous sur Europe 1, la sexologue et psychanalyste Catherine Blanc répond aux questions d'un auditeur qui souhaite passer une première nuit avec sa copine...mais est bloqué par le fait d'habiter chez ses parents.

>> Peur de se faire "prendre en flagrant délit", difficulté à trouver le bon moment : un auditeur se demande comment faire pour passer une nuit avec sa copine, alors qu'ils vivent tous deux chez leurs parents. Et que l'idée d'un hôtel le rebute. La sexologue et psychanalyste Catherine Blanc lui répond.

La question de Raphaël, 22 ans

"Avec ma nouvelle copine, nous sommes ensemble depuis un mois. Problème : nous vivons encore tous les deux chez nos parents. Nous n'avons donc toujours pas passé de nuit ensemble; elle m'a proposé de prendre une nuit d'hôtel mais je trouve ça un peu glauque. Qu'en pensez-vous ?"

La réponse de Catherine Blanc 

"C'est intéressant que ça nous bloque. Justement, cela nous permet de ne pas être dans une urgence, une obligation de devoir le faire. Finalement, le cadre que sont les parents et le manque d'espace et d'intimité permet d'avoir une justification pour étirer le temps, pour pouvoir construire la relation. Donc ce n'est pas idiot, et les parents n'ont pas à "offrir l'hospitalité", ou inviter à pouvoir le vivre chez eux dans une proximité qui est complexe pour eux.

Par ailleurs la première fois d'un jeune couple, ça ne veut pas dire leur première fois dans l'absolu. Un peu à l'arrache, c'est délicieux, ça permet de comprendre pourquoi on n'y est pas trop arrivé : c'est parce que c'était compliqué, ça a frappé, il y avait des gens à côté, etc... Mais ce n'est pas le confort pour trouver le chemin facile, surtout quand il y a un peu d'anxiété. C'est très excitant le risque, mais c'est aussi un peu handicapant.

Donc chaque jeune coupe trouvera le cadre qui convient bien : cela peut-être aussi bien pendant les vacances, en l'absence des parents dans la maison, ou dans la voiture avec le risque d'être pris en flagrant délit...

Entendu sur europe1 :
"il y a l'idée que c'est un hôtel de passe - même si ça ne l'est pas"

En l'occurrence, c'est elle qui a proposé un hôtel, donc elle veut un endroit paisible, où les portes se ferment. Je crois que ce qui le bloque dans cette idée, c'est qu'avec la notion d'argent, il y a l'idée que c'est un hôtel de passe - même si ça ne l'est pas. Et il va falloir se présenter au comptoir, "bonjour monsieur, bonjour madame, on voudrait une chambre". C'est comme s'ils officialisaient devant des adultes qu'ils vont faire l'amour. Et je pense qu'étant donné leur jeune âge c'est cela qu'ils perçoivent comme étant glauque.

Finalement dans cette question il y a surtout toute l'ambivalence d'un jeune couple qui a l'envie de se retrouver : finalement l'environnement est la bonne excuse pour expliquer la difficulté de passer à l'acte, tout simplement, et de partager un moment. Parce que deux personnes ensemble toute une nuit, c'est plein de possibles et donc plein d'inquiétudes."