L'ESSENTIEL - Coronavirus : 78 nouveaux décès en France, plus de 4.000 morts en Italie

, modifié à
  • A
  • A
Le bilan en France est de 457 morts et de plus de 12.600 cas.
Le bilan en France est de 457 morts et de plus de 12.600 cas. © AFP
Partagez sur :
La France a enregistré 78 nouveaux décès du coronavirus en 24 heures, selon un dernier bilan donné vendredi. Plus de 12.600 cas ont été confirmés depuis le début de l'épidémie. Par ailleurs, Christophe Castaner a annoncé un renforcement des contrôles dans les gares et les aéroports.
L'ESSENTIEL

C'est une veille de week-end pas comme les autres. La France entre vendredi dans son quatrième jour de confinement, alors que l'épidémie de coronavirus continue de se propager. Le dernier bilan, donné vendredi soir, fait état de 450 morts, soit 78 décès en 24 heures, et de 12.612 cas dans le pays. Le ministre de l'Intérieur Christophe Castaner a annoncé un renforcement des contrôles de police dans les gares et les aéroports et appelé les Français à respecter les mesures de confinement. 

Les informations à retenir : 

  • Le bilan en France est de 450 morts, soit 78 nouveaux décès en 24 heures, et de 12.612 cas confirmés 
  • Christophe Castaner annonce un renforcement des contrôles de police dans les gares et les aéroports 
  • 130.000 Français bloqués à l'étranger veulent rentrer
  • L'épidémie a fait plus de 4.000 morts en Italie, la Belgique ferme ses frontières 

Le bilan : 450 morts, plus de 12.600 cas

Le coronavirus a provoqué la mort de 78 personnes en 24 heures, portant le total à 450 décès depuis le début de l'épidémie, selon un dernier bilan donné vendredi soir par le ministère de la Santé. 5.226 malades sont actuellement hospitalisées, dont près de 1.300 en réanimation. "La moitié des patients en réanimation ont moins de 60 ans" a rappelé le directeur général de la Santé, Jérôme Salomon, qui a prévenu que l'épidémie touche aussi des "adultes jeunes". 12.612 cas ont été confirmés au total. 

Christophe Castaner annonce un renforcement des contrôles et appelle au respect des consignes 

Christophe Castaner s'est exprimé vendredi en fin d'après-midi à l'issue du Conseil de défense. Le ministre de l'Intérieur a annoncé un renforcement des contrôles de police dans "toutes les gares et tous les aéroports". Il a également appelé les Français à respecter les consignes de confinement. "Nous sommes vendredi, le week-end approche, il va faire beau... il ne s’agit pas de se retrouver sur une plage, sur une place publique, sur les berges de la Seine", a-t-il prévenu. 

Christophe Castaner a également demandé aux maires d'user "de leur pouvoir de police pour faire respecter ces consignes". Il a revanche écarté, à ce stade, l'instauration d'un couvre-feu général sur l'ensemble du pays. 

130.000 Français bloqués à l'étranger veulent rentrer

La France doit organiser le retour de quelque 130.000 ressortissants bloqués à l'étranger par la pandémie de Covid-19. "La question la plus difficile ce sont ceux qui sont de passage à l'étranger, en voyage, généralement pour des vacances et qui sont aujourd'hui comptabilisés, de l'ordre de 130.000 sur l'ensemble de la planète", a déclaré le ministre des Affaires étrangères Jean-Yves Le Drian, sur France Info.

Ce dispositif concerne les Français en vacances à l'étranger ou en voyages d'affaires. Les trois millions de Français résidant habituellement à l'étranger sont invités à rester "chez eux" sauf "urgence sanitaire". Concernant le Maroc, une des destinations touristiques les plus prisées des Français, 17.000 des 20.000 ressortissants souhaitant rentrer ont déjà été rapatriés depuis une semaine. 

Nice et Paris serrent la vis, La Poste ferme exceptionnellement samedi

Parmi les mesures marquantes, on compte également la fermeture de la promenade des Anglais, à Nice. Le maire de la ville Christian Estrosi a également décidé d'instaurer un couvre-feu dans les prochains jours, dont les modalités restent à préciser. La maire de Paris Anne Hidalgo et le préfet de police Didier Lallement ont eux annoncé l'interdiction de tout déplacement et rassemblement sur les voies sur berges, les pelouses de l'Esplanade des invalides et du Champ-de-Mars, à partir de vendredi et pour le week-end.

À signaler aussi la fermeture exceptionnelle de La Poste samedi.

L'Union européenne suspend ses règles en matière de discipline budgétaire

La présidente de la Commission européenne Ursula von der Leyen a annoncé vendredi la suspension des règles de discipline budgétaire de l'Union européenne, une mesure inédite qui permettra aux Etats membres de dépenser autant que nécessaire pour lutter contre les conséquences économiques du Covid-19. 

Concrètement, cette clause permet de déroger temporairement au Pacte de stabilité et de croissance, le texte qui fixe les règles budgétaires aux Etats ayant adopté la monnaie unique. Parmi les obligations que les Etats membres n'auront plus à respecter la fameuse règle imposant que leur déficit public reste inférieur à 3% de leur produit intérieur brut (PIB).

Par ailleurs, le Parlement français a adopté définitivement, par un ultime vote du Sénat, le projet de loi de finances rectificative, volet financier des mesures d'urgence face à l'épidémie du coronavirus. Il anticipe un lourd impact du coronavirus sur l'économie française, avec une récession de 1% du PIB et un déficit public à hauteur de 3,9% du PIB en 2020. Combiné au projet de loi d'urgence voté dans la nuit en première lecture au Sénat et qui sera examiné samedi par l'Assemblée nationale, le texte prévoit un arsenal immédiat de 45 milliards d'euros pour aider les entreprises en difficulté et financer le chômage partiel des salariés. 

Plus de 4.000 morts en Italie, la Belgique ferme ses frontières

Au total, selon un comptage AFP effectué vendredi soir, la pandémie a fait plus de 11.000 morts dans le monde et plus de 250.000 cas ont été recensés. L'Europe continue d'être durement touchée, avec la moitié des décès. Le nombre de morts en Italie a même dépassé la barre des 4.000 morts vendredi, dont 627 ces dernières 24 heures. 

De son côté, la Belgique a annoncé la fermeture de ses frontières, sauf pour le fret ou un motif "essentiel". Par ailleurs, le gouvernement britannique a ordonné la fermeture des pubs, restaurants, cinémas, salles de gym et théâtres, renforçant d'un cran ses mesures de lutte.

De l'autre côté de l'océan, l'Argentine a quant à elle décrété le confinement de sa population, soit quelque 44 millions de personnes, jusqu'à la fin du mois. Et Rio de Janeiro, au Brésil, va fermer ses mythiques plages et restaurants. Quant aux Etats-Unis, ils ont annoncé dans l'après-midi qu'il suspendait la délivrance de tous les visas ordinaires dans tous les pays du monde, et qu'il limitait celle de visas d'urgence au stricte nécessaire. Le gouverneur de New York a lui interdit les rassemblements et décrété l'arrêt de toutes les activités non essentielles.

L'Afrique commence elle aussi à prendre des mesures drastiques. La Tunisie a ainsi annoncé le confinement général du pays, sans préciser sa date d'entrée en vigueur ni sa durée. Pour le deuxième jour consécutif, la Chine n'a rapporté vendredi aucune nouvelle contamination d'origine locale au coronavirus.