Covid : Pfizer et Biontech annoncent un vaccin "efficace à 90%"

, modifié à
  • A
  • A
Pfizer et Biontech assurent que leur vaccin contre le Covid est "efficace à 90%", selon des résultats préliminaires de la phase 3.
Pfizer et Biontech assurent que leur vaccin contre le Covid est "efficace à 90%", selon des résultats préliminaires de la phase 3. © AFP
Partagez sur :
Pfizer et Biontech viennent de réaliser une première analyse intermédiaire de leur essai de phase 3 sur un vaccin contre le nouveau coronavirus, la dernière avant une demande d'homologation. En l'état actuel de la recherche, le vaccin est "efficace à 90%", affirment lundi les deux laboratoires.

Le vaccin contre le Covid-19 développé par Pfizer et Biontech est "efficace à 90%", affirment lundi les deux laboratoires, après la première analyse intermédiaire de leur essai de phase 3, la dernière avant une demande d'homologation. Cette "efficacité vaccinale" a été mesurée en comparant le nombre de participants infectés par le nouveau coronavirus dans le groupe qui a reçu le vaccin et dans celui sous placebo, "sept jours après la deuxième dose" et 28 jours après la première, ont-ils expliqué dans un communiqué conjoint.

"Plus de huit mois après le début de la pire pandémie en plus d'un siècle, nous pensons que cette étape représente un pas en avant significatif pour le monde dans notre bataille contre le Covid-19", a déclaré le président-directeur général de Pfizer, Albert Bourla, dans un communiqué. "Le premier ensemble de résultats de notre essai de vaccin Covid-19 de phase 3 fournit la preuve initiale de la capacité de notre vaccin à prévenir le Covid-19", ajoute-t-il.

Jusqu'à 50 millions de doses disponibles en 2020

Sur la base de projections, les entreprises ont déclaré qu'elles prévoyaient de fournir jusqu'à 50 millions de doses de vaccins dans le monde en 2020 et jusqu'à 1,3 milliard de doses en 2021. Dans une grande partie du monde, les taux d'infections au Covid-19 atteignent des niveaux records, les unités de soins intensifs des hôpitaux se remplissent et le nombre de morts ne cesse d'augmenter.

Peu après l'annonce des laboratoires américain et allemand, les marchés ont été propulsés vers le haut. A la mi-journée, la bourse de Paris prenait 5,46%, Francfort 5,56%, Londres 5,05% et Milan 5,48%. Dans leur ensemble, les places européennes connaissaient leur meilleure performance sur une séance depuis six mois.

Electrisée par l'annonce, Wall Street ouvrait aussi sur des chiffres prometteurs : le Dow Jones à +5,63%, le Nasdaq à +1,25%.

Trump et Biden réagissent

Le président américain Donald Trump a salué lundi une "excellente nouvelle", tandis que son successeur, Joe Biden, a dit voir un signe d'"espoir" dans cette annonce. "Je félicite les femmes et les hommes talentueux qui ont contribué à réaliser cette percée et à nous apporter tant de raisons d'espérer", a-t-il dit dans un communiqué. "Il est dans le même temps important de réaliser qu'il faudra encore des mois avant que ne se termine la bataille contre le Covid-19", a-t-il ajouté.

L'OMS juge l'annonce "encourageante"

Le directeur général de l'Organisation mondiale de la santé (OMS), Tedros Adhanom Ghebreyesus, a jugé "encourageante" l'annonce faite lundi par ces laboratoires. "Nous saluons les nouvelles encourageantes en matière de vaccin provenant de @pfizer & @BioNTech_Group et saluons tous les scientifiques et partenaires dans le monde qui développent de nouveaux outils sûrs et efficaces pour vaincre le Covid-19", a tweeté le chef de l'agence onusienne.

"Le monde connaît une innovation et une collaboration scientifique sans précédent pour mettre fin à la pandémie!", a-t-il ajouté. De son côté, Soumya Swaminathan, scientifique en chef de l'OMS, a souligné dans un tweet que "cette nouvelle devrait encourager tous ceux qui développent des vaccins #COVID19 à poursuivre les essais cliniques". "Le monde a besoin de plusieurs vaccins sûrs, efficaces et abordables pour mettre fin à cette pandémie", a-t-elle relevé, soulignant le "rôle clé" joué par l'OMS en termes notamment d'"harmonisation des politiques et des réglementations".

L'OMS a mis sur pied, en partenariat avec l'Alliance Gavi et la Coalition pour les innovations en matière de préparation aux épidémies (CEPI), un dispositif visant à accélérer la mise au point et la production de produits de diagnostic, de traitements et de vaccins contre le COVID-19, et à en assurer un accès équitable à l'échelle mondiale.
Ce mécanisme vise à fournir suffisamment de doses de vaccins pour au moins 20% de la population des pays.