Covid-19 : 110.607 morts en France, la décrue se poursuit toujours à l'hôpital

, modifié à
  • A
  • A
La situation sanitaire s'améliore à l'hôpital.
La situation sanitaire s'améliore à l'hôpital. © SEBASTIEN BOZON / AFP
Partagez sur :
Selon les dernières données de Santé publique France, la situation sanitaire liée au Covid continue de s'améliorer. Le dernier bilan fait état d'une baisse du nombre de patients à l'hôpital et en réanimation. Le nombre de cas positifs quotidien est lui aussi très faible tandis que la vaccination progresse.

La pression de l'épidémie hospitalière continue de se relâcher. On enregistre 11.519 patients atteints du Covid-19 hospitalisés, contre 12.008 la veille, selon les données de Santé publique France. 1.873 d'entre eux se trouvaient dans les services de soins critiques, qui prennent en charge les cas les plus graves, contre 1.952 mardi. Pendant ce temps, la vaccination continue de progresser et a dépassé le quart de la population française totalement vaccinée.

Fort ralentissement des arrivées à l'hôpital

L'arrivée de nouveaux patients a fortement ralenti : 1.702 hospitalisations ont été recensées ces sept derniers jours, contre 1.898 annoncés mardi. Fin mai, ce rythme était encore d'environ 3.300 hospitalisations par semaine. 379 malades du Covid ont été admis en réanimation ces sept derniers jours, contre 436 annoncés mardi et environ 900 il y a seulement deux semaines.

45 décès ont été comptabilisés à l'hôpital, portant le bilan depuis le début de l'épidémie à 110.607 morts. 3.058 nouveaux cas positifs ont par ailleurs été enregistrés, pour un taux de positivité de 1,4%, en baisse par rapport à la veille (1,5%).

Un quart de la population vaccinée

Plus du quart de la population française est désormais complètement vaccinée contre le Covid-19, selon les chiffres publiés mercredi par le ministère de la Santé. "16.953.092 de personnes ont un schéma vaccinal complet", c'est-à-dire qu'elles ont reçu deux injections, ou une seule si elles ont été vaccinées avec le produit de Janssen (dose unique) ou si elles avaient déjà eu le Covid auparavant.

Cela représente environ 25,4% de la population (et 32,3% de la population majeure), contre environ 24,7% mardi. Depuis le début de la campagne de vaccination, fin décembre, 31.083.259 personnes ont reçu au moins une injection (soit 46,4% de la population totale et 59,2% de la population majeure), précise le ministère dans un communiqué. Depuis mardi, les adolescents de 12 à 17 ans peuvent également se faire vacciner, avec le vaccin Pfizer.

Europe 1
Par Europe 1 avec AFP