Coronavirus : Sanofi "sera en capacité de livrer les premières doses de vaccin dès l’été"

, modifié à
  • A
  • A
Le vaccin de l'entreprise Sanofi pourrait être disponible dès l'été 2021. 5:14
Le vaccin de l'entreprise Sanofi pourrait être disponible dès l'été 2021. © AFP
Partagez sur :
La course au vaccin contre le coronavirus se poursuit. Invité d'Europe 1 jeudi, le président de Sanofi France Olivier Bogillot a longuement détaillé le calendrier que son entreprise s'est fixé pour livrer les premières doses. Selon lui, les premiers vaccins pourraient être disponibles dès l'été 2021.
INTERVIEW

À quand un vaccin anti-coronavirus ? Tous les laboratoires du monde cherchent à obtenir le précieux sésame, la seule solution pour venir à bout de cette pandémie et retrouver un semblant de vie normale. Détaillant l'avancée des tests, le président de Sanofi France, Olivier Bogillot, a assuré que le vaccin de son entreprise pourrait être disponible dans moins d'un an : "On sera en capacité de livrer les premières doses de vaccin dès l’été", a-t-il déclaré au micro d'Europe 1.

Sanofi n'est pas la seule entreprise prenant part à la course au vaccin. Olivier Bogillot explique que "les calendriers varient" et que certaines seront capables de proposer un vaccin "probablement en début d'année 2021". "Chez Sanofi, on suit notre calendrier. Notre objectif c’est de se mettre en capacité de produire un milliard de doses à la fin de l’année prochaine."

Processus de conception accéléré

Il décrit "plusieurs centaines de chercheurs" chez Sanofi impliqués dans cette quête. Surtout, il affirme que le processus classique de conception d'un vaccin a été accéléré pour répondre à l'urgence de la situation sanitaire. En temps normal, le vaccin est testé en laboratoire puis sur un petit nombre de patients lors d'une phase 1. Viennent ensuite les phases 2 et 3 où les tests sont élargis à un plus grand nombre de patients. "Pour accélérer les choses, on a fait la phase 1 et la phase 2 en même temps", décrit Olivier Bogillot. "On a commencé en septembre et notre objectif est d’avoir les résultats en décembre." En cas de résultats concluants, il annonce que la phase 3 et la production seront également lancées en même temps.

Le président de Sanofi France rassure : cela ne se fera pas au détriment de la sécurité et les autorités réglementaires se prononceront sur la sécurité et l'efficacité du vaccin. Après cette validation, le délai de production ne sera que de "quelques semaines", affirme-t-il.

Europe 1
Par Antoine Cuny-Le Callet