Coronavirus : "Il faut réduire les contacts privés qui sont les plus dangereux"

, modifié à
  • A
  • A
Macron
Emmanuel Macron a détaillé mercredi de nouvelles mesures contre le coronavirus. © Capture d'écran
Partagez sur :
Dans son intervention sur les chaînes TF1 et France 2, mercredi, Emmanuel Macron a annoncé la mise en place d'un couvre-feu en Île-de-France et dans huit grandes métropoles. Cette mesure vise selon lui à réduire les contacts sociaux dans le cercle privé, tout en évitant d'avoir recours à un nouveau confinement.

"Il serait disproportionné de reconfiner, il faut réduire les contacts privés qui sont les plus dangereux", a déclaré le chef de l'Etat Emmanuel Macron, lors de son intervention sur TF1 et France 2, mercredi. Il justifie ainsi la mise en place d'un couvre-feu en Île-de-France et dans huit grandes métropoles, nouvelle mesure phare contre l'épidémie de coronavirus.

Emmanuel Macron a plusieurs fois dénoncé certains comportements individuels facilitant la propagation du virus. Il a évoqué "des moments de relâchement, de convivialité, où l’on risque de s’infecter", en les citant explicitement : les rendez-vous privés, les parties, les anniversaires, les soirées festives. "Le ralentissement des contacts sociaux, c’est ce qui nous a permis d’être efficaces en Mayenne, en Guadeloupe", a-t-il martelé.

Maximum six à table

Emmanuel Macron a par ailleurs préconisé de réduire les réunions privées et de "ne pas être plus de six à table", comme dans les restaurants. "Cette règle de six au maximum pour notre vie personnelle, il faut le faire", a-t-il préconisé, en recommandant aussi de "mettre au maximum le masque, y compris en famille ou entre amis".