Coronavirus : en Italie, l'appel déchirant d'un homme montrant sa sœur morte

, modifié à
  • A
  • A
Toute l'Italie est placée en quarantaine depuis lundi soir. 1:44
Toute l'Italie est placée en quarantaine depuis lundi soir.
Partagez sur :
Dans une vidéo glaçante largement diffusée sur internet, l'acteur italien Luca Franzese, confiné chez lui à Naples, montre sa sœur morte du coronavirus. Il dénonce l'inaction des autorités italiennes et se dit abandonné. Les médecins et les pompes funèbres ont refusé de la prendre en charge. 

Le cri de détresse de Luca Franzese a déjà été vu par des centaines de milliers d'internautes. L'acteur italien de 43 ans, apparu notamment dans la série "Gomora", se filme dimanche, chez lui à Naples, confiné dans son appartement. Il montre sa sœur morte après avoir contracté le covid-19, et toujours allongée sur un lit sans qu'un médecin ou les pompes funèbres n'aient pu la prendre en charge.

La mise en scène de la vidéo est glaçante. La chambre est à peine éclairée par une lampe de chevet, un baldaquin pend juste derrière son visage. La voix chevrotante, Luca Franzese prévient : "Ne montrez pas cette vidéo aux enfants." Au bout de quelques secondes, il s’efface et tourne la caméra, révélant une personne étendue sous des draps.

"J’en suis venu à un tel point que je fais ce message pour le bien de l’Italie et le bien de Naples", lance Luca Franzese. "Ma sœur est morte [samedi], probablement du coronavirus. J’attends une réponse des autorités depuis [samedi] soir, mais rien n’a avancé [...] Je ne sais pas quoi faire, je ne peux pas lui donner l’attention qu’elle mérite parce que les autorités m’ont abandonné."

Rester en quarantaine

Alors que la sœur de l'acteur était encore souffrante samedi, le médecin avait refusé de l'examiner tant qu'elle n'avait pas été dépistée. Après sa mort, le même jour, les pompes funèbres avaient refusé d'emmener le corps, demandant à toute la famille de rester en quarantaine, enfermée à la maison pendant plus de 24 heures, jusqu’à ce que le diagnostic tombe enfin. 

Après avoir appris que sa sœur était effectivement porteuse du covid-19, Luca Franzese s’inquiète pour son état et pour les personnes qui le côtoient. Il affirme avoir fait le bouche à bouche à sa sœur pour la maintenir en vie.

Europe 1
Par Jean-Sébastien Soldaïni édité par Antoine Cuny-Le Callet