Vœux présidentiels : la parole d'Emmanuel Macron a été "décevante, très décevante", juge le patron du PS Olivier Faure

, modifié à
  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :
Mardi, Olivier Faure a livré au micro d'Europe 1 sa déception au lendemain des vœux présidentiels d'Emmanuel Macron : "il nous explique que rien ne va changer".

Il a voulu reprendre la main en tournant la page de l'année 2018 marquée par la crise des "gilets jaunes" et l'affaire Benalla. Mais au lendemain de ses vœux aux Français, force est de constater qu'Emmanuel Macron n'a pas convaincu tout le monde. Après Laurence Sailliet, porte-parole LR invitée mardi sur Europe 1, pour qui cette intervention a plus tenu du "clip de campagne", c'est Olivier Faure, premier secrétaire du Parti Socialiste, qui s'est dit à son tour déçu par la parole présidentielle.

Il ne retient que "les excès des 'gilets jaunes'". Cette séance de vœux a été "décevante, très décevante", a fustigé au micro d'Europe 1 Olivier Faure. "Venant de vivre une crise incroyable avec 80% des Français qui se sont reconnus dans le mouvement des 'gilets jaunes'", Emmanuel Macron "n'en a reconnu que les excès", regrette-t-il.

"Rien ne va changer". Et de lister les paradoxes qui ressortent selon lui du discours présidentiel. "Voilà un président qui nous dit qu'il entend la colère mais surtout il nous dit qu'il ne change pas de cap", commence Olivier Faure. "Toutes les réformes qu'il avait souhaité engager, il va les prolonger", poursuit Le patron du PS. "Il nous dit qu'il veut plus de justice mais en même temps, il nous explique que rien ne va changer", ajoute-t-il. Enfin, ce président de la République, "qui nous parle de vérité", est "enfermé dans un scandale, l'affaire Benalla" et il "n'en dit rien".

Europe 1
Par Virginie Riva, édité par Noémi Marois