Une candidature en 2022 ? "On n'a pas besoin d'un Narcisse de plus", élude Bernard Cazeneuve

, modifié à
  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :
Alors que de nombreux socialistes espèrent une candidature de l'ancien Premier ministre, Bernard Cazeneuve, invité samedi d'Europe 1, a fait part de son refus d'être "un de plus dans le concert des égotiques". 

Au Parti socialiste, son nom est sur beaucoup de lèvres. En retrait de la vie politique depuis l'élection d'Emmanuel Macron, Bernard Cazeneuve multiplie actuellement les prises de paroles pour présenter son livre, À l'épreuve de la violence, dans lequel l'ancien ministre de l'Intérieur qu'il était raconte son expérience place Beauvau. Mais hors de question, à l'en croire, d'y voir tout signe d'une ambition présidentielle. "On a pas besoin d'un Narcisse de plus", a-t-il déclaré samedi sur Europe 1.  

"Je n'ai jamais refusé d'apporter ma contribution. Bien sûr que je suis toujours prêt à m'engager", précise d'entrée l'ex-maire de Cherbourg. Mais, ajoute-t-il, "je ne suis pas prêt à le faire dans le concert d'égotisme qui préside à ce qu'est devenu la politique en France". "On a pas besoin d'un Narcisse de plus alors qu'on est face à un vide d'idées", cingle encore le socialiste. 

"Pas désintéressé de l'avenir du pays"

"Je ne suis certainement pas désintéressé de l'avenir du pays", affirme Bernard Cazeneuve, selon lequel "il y a des millions de Français qui sont intéressés par l'avenir de leurs pays, ils ne seront pas tous candidats à l'élection présidentielle". Et de conclure : "Il faut comprendre que l'on soit sincèrement intéressé à la vie de son pays, mais pas désireux d'être un de plus dans le concert des égotiques".

Europe 1
Par Antoine Terrel