Un an après l'élection de Macron, les ministres défendent le bilan sur le terrain

  • A
  • A
Emmanuel Macron, lors des commémorations du 8-Mai, à Paris. 1:20
Emmanuel Macron, lors des commémorations du 8-Mai, à Paris. © AFP
Partagez sur :
Jeudi soir, 29 membres du gouvernement se prêteront à un jeu de questions-réponses avec des Français, chacun dans une ville, pour défendre le bilan du gouvernement.

Le 17 mai, le gouvernement fêtera son premier anniversaire. Un an après l'élection d'Emmanuel Macron et l'installation du gouvernement, une bonne partie de ses membres sera sur le pont jeudi soir. Secrétaires d'État ou ministres, ils seront 29 au total à se confronter aux questions des Français. 

Chacun dans une ville. De Françoise Nyssen, ministre de la Culture, à Strasbourg, à Geneviève Darrieusecq, secrétaire d’état aux Armées, qui se rendra dans l’aube au Mesnil-Saint-Père (473 habitants), toutes les régions seront quadrillées par le gouvernement. Bruno Le Maire, ministre de l'Économie, dans le Gers, Jean-Michel Blanquer, ministre de l'Éducation nationale, dans l’Orne, Jean-Yves Le Drian, ministre des Affaires Étrangères, dans la Somme, Nicolas Hulot, ministre de l'Écologie, dans le Var, ou encore Marlène Schiappa, secrétaire d'État à l'égalité Femmes-Hommes, dans le Gard...

"On en fait jamais assez en matière de pédagogie". Avec une préférence pour les villes moyennes histoire d’essayer de casser l'image d’un exécutif tourné vers les métropoles. Direction le Morbihan pour le porte parole du gouvernement Benjamin Griveaux, qui a eu cette idée de multiplex, avec un objectif bien précis : "Quand on transforme en profondeur le pays, on a besoin d'expliquer et ré-expliquer en permanence quel est le cap, quel est l'horizon, le pourquoi des choses et ne pas s'enfermer dans le 'comment'", explique le porte-parole du gouvernement pour qui "on en fait jamais assez en matière de pédagogie". De la pédagogie pour tenter de faire accepter aux français les réformes de la première année, et les préparer au reste du quinquennat car l’exécutif n’a pas l’intention de lever le pied. 

>> Retrouvez ici la liste des membres du gouvernement et les lieux où ils seront jeudi soir

- Agnès Buzyn, Paris, Ile-de-France

- Annick Girardin, Mayotte

- Benjamin Griveaux, Hennebont, Morbihan 

- Brune Poirson, Seyssins, Isère 

- Bruno Le maire, Pessan, Gers 

- Delphine Gény-Stephann, Saint-Michel-sur-Orge, Essonne (en binôme avec Laura Flessel)

- Élisabeth borne, Toulouse, Haute-Garonne

- Florence Parly, Verdun, Meuse 

- Françoise Nyssen, Strasbourg, Bas-Rhin 

- Frédérique Vidal, Panzoult, Indre-et-Loire

- Geneviève Darrieussecq, Le Mesnil-Saint-Père, Aube

- Gérald Darmanin, Vichy, Allier 

- Gerard Collomb, Fresnes, Val-de-Marne 

- Jacqueline Gourault, Ajaccio, Corse

- Jacques Mézard, Chartres, Eure-et-Loir 

- Jean-Baptiste Lemoyne, Besancon, Doubs 

- Jean-Michel Blanquer, Alençon, Orne

- Jean-Yves Le Drian, Abbeville, Somme 

- Marlène Schiappa, Alès, Gard 

- Mounir Mahjoubi, Jarnages, Creuse 

- Muriel Pénicaud, Bayeux, Calvados 

- Nathalie Loiseau, Sauvagnon, Pyrénées-Atlantiques

- Nicolas Hulot, Les Arcs-sur-Argens, Var

- Nicole Belloubet, La Mothe-Achard, Vendée

- Olivier Dussopt, Salon-de-Provence, Bouches-du-Rhône 

- Sebastien Lecornu, Dijon, Côte d’Or 

- Sophie Cluzel, Asnières, Hauts-de-Seine 

- Stephane Travert, Saint-Maur, Indre 

Europe 1
Par Aurélie Herbemont, édité par Ophélie Gobinet