Tensions à Mayotte : le gouvernement nomme un nouveau préfet

, modifié à
  • A
  • A
Dominique Sorain, ici au centre, devient le préfet de Mayotte.
Dominique Sorain, ici au centre, devient le préfet de Mayotte. © RICHARD BOUHET / AFP
Partagez sur :

Après des semaines de tensions à Mayotte, le gouvernement a nommé un nouveau préfet pour l'île, afin de faire baisser la contestation.

Le gouvernement a nommé mercredi un nouveau préfet à Mayotte, Dominique Sorain, en remplacement de Frédéric Veau, a annoncé la ministre des Outre-mer Annick Girardin à la presse, alors que le mouvement de contestation dans ce département d'outremer est entré dans sa sixième semaine.

Également nommé "délégué du gouvernement". Jusqu'alors directeur de cabinet de la ministre des Outre-mer, Dominique Sorain, nommé également "délégué du gouvernement", sera "accompagné d'une équipe interministérielle qui viendra renforcer les services de l'État sur place", a-t-elle précisé.

Des mesures "dans un délai d'un mois". Autour du délégué, "l'équipe interministérielle sera en lien direct avec élus, acteurs du mouvement social, société civile et présentera, dans un délai d'un mois, un train de mesures sociales et économiques en faveur du développement et du redressement de Mayotte", a-t-elle précisé.

L'insécurité et l'immigration clandestine dénoncées. "Les entraves à la circulation, la mise en danger d'autrui, les opérations de justice communautaire et le racket organisé sur certains barrages sont des faits graves passibles de poursuites", a souligné la ministre. Mayotte est secoué depuis plus d'un mois par un mouvement social qui dénonce l'insécurité et l'immigration clandestine venue des Comores.