SONDAGE EXCLUSIF - Edouard Philippe plébiscité pour "réinventer la France", le Pr Raoult troisième

, modifié à
  • A
  • A
Partagez sur :
En s'imposant nettement lors des municipales au Havre, dimanche, Édouard Philippe a sécurisé son avenir local, malgré un remaniement possible du gouvernement qu'il dirige. Selon un sondage Ifop pour Europe 1 et La Tribune, publié lundi, le Premier ministre apparaît comme LA figure capable de "réinventer la France".
EXCLUSIF

Pour Édouard Philippe, les bonnes nouvelles se succèdent : sa cote de popularité s'envole par rapport à celle d'Emmanuel Macron, la crise du coronavirus s'éloigne et, dimanche, il a été réélu dans sa ville du Havre avec plus de 58% des voix, au second tour des élections municipales. Le Premier ministre est également la personnalité en qui les Français sondés par l'Ifop ont le plus confiance pour "réinventer la France" dans les années à venir, selon un sondage exclusif* pour Europe 1 et La Tribune, lundi.

Alors qu'il pourrait faire les frais d'un vaste remaniement du gouvernement au lendemain des municipales, Édouard Philippe arrive en tête de ce sondage réalisé sur 37 personnalités politiques, mais aussi scientifiques et intellectuels. Au total, 45% des sondés ont confiance dans le Premier ministre actuel pour "réinventer la France", soit un point de plus que pour Nicolas Hulot, qui figurait dans le gouvernement Philippe de mai 2017 à août 2018

Le controversé Pr Raoult séduit le sud-est

Adulé par les uns et honni par les autres pendant la crise du coronavirus, le scientifique controversé Didier Raoult arrive de manière surprenante en troisième position de ce sondage (42%). Pas moins de 10% des personnes interrogées ont même "tout à fait confiance" en lui pour "réinventer la France".

Le virologue, ultra-médiatisé pendant la crise sanitaire, réalise même le score de 53% dans le quart sud-est de la France, où l'IHU Marseille-Méditerranée, dans lequel il a vaillamment défendu la chloroquine contre le Covid-19, est basé. Des chiffres à mettre en regard avec une autre donnée de cette enquête : 73% des Français estiment qu'il y aura un "avant" et un "après" crise du coronavirus dans leur "manière d'évaluer l'action des pouvoirs publics".

Macron, 9e, déçoit les actifs 

On retrouve ensuite plusieurs responsables politiques, principalement de droite, comme Xavier Bertrand (38%), Nicolas Sarkozy (36%) ou encore François Baroin (36%), alors que le général Pierre de Villiers arrive en 10e position avec (29%), juste derrière Emmanuel Macron, qui l'avait limogé avec fracas au début de son quinquennat. Le chef de l'État inspire confiance à 32% des sondés, en réalisant un meilleur score chez les 18-24 ans (42%), mais un moins bon chez l'ensemble des actifs (28%). Invité d'Europe 1 lundi matin, Frédéric Dabi, directeur adjoint de l'Ifop qui sort ce sondage, s'est dit "frappé" par le nombre de "personnalités de droite" dans ce sondage, alors même que les écologistes viennent de remporter plusieurs grandes mairies françaises : "la gauche a un espace politique très fort", analyse-t-il, "mais manque de personnalités en cas d’incarnation".

La première femme de ce sondage est la présidente de la Région Île-de-France, Valérie Pécresse, 11e avec 28% de confiance. À noter, enfin, qu'aucune des personnalités de ce sondage n'inspire confiance à plus de 50% des personnes interrogées pour "réinventer la France" dans cette période particulière.

*Sondage de l'institut Ifop réalisé par entretien téléphonique auprès de 1.005 personnes, les 28 et 19 juin