Selon Castex, la loi contre les séparatismes n'est pas "contre les religions"

, modifié à
  • A
  • A
Le Premier ministre s'est exprimé mercredi sur le projet de loi contre les séparatismes.
Le Premier ministre s'est exprimé mercredi sur le projet de loi contre les séparatismes. © AFP
Partagez sur :
Jean Castex s'est exprimé mercredi à l'issue du Conseil des ministres sur le projet de loi contre les séparatismes. Le Premier ministre a assuré que le texte n'est pas "contre les religions" mais vise "l'idéologie pernicieuse portant le nom d'islamisme radical".

Le projet de loi "confortant les principes de la République" présenté mercredi n'est pas "contre les religions" mais vise "l'idéologie pernicieuse portant le nom d'islamisme radical", a souligné Jean Castex à l'issue du Conseil des ministres. "Ce projet de loi n'est pas un texte contre les religions, ni contre la religion musulmane en particulier", a insisté le Premier ministre. "C'est à l'inverse, une loi de liberté, c'est une loi de protection, c'est une loi d'émancipation face au fondamentalisme religieux", a-t-il ajouté.