Ruffin aux "gilets jaunes" : "Restez sur vos gardes" sur le référendum d'initiative citoyenne

  • A
  • A
François Ruffin s'est adressé aux "gilets jaunes" lors d'une conférence de presse, mardi (photo d'archives).
François Ruffin s'est adressé aux "gilets jaunes" lors d'une conférence de presse, mardi (photo d'archives). © LUDOVIC MARIN / AFP
Partagez sur :
"On peut rajouter un bel outil à la démocratie, mais ces bouts de papier ne vaudront rien sans un peuple éveillé, aux aguets, qui lutte comme vous l'avez fait", a déclaré le député LFI lors d'une conférence de presse. 

"Que restera-t-il de votre référendum d'initiative citoyenne à l'arrivée? Méfiez-vous": le député LFI François Ruffin a prévenu mardi les "gilets jaunes" que "la caste qui tient le pouvoir" va selon lui "détourner" et "rabougrir" leur revendication. Le Premier ministre Edouard Philippe s'est déclaré ouvert sur le principe à un référendum d'initiative citoyenne (RIC), qui peut être un "bon instrument dans une démocratie", mais "pas sur n'importe quel sujet ni dans n'importe quelles conditions".

"Restez sur vos gardes". "Que restera-t-il de votre RIC à l'arrivée? Méfiez-vous, surveillez-les, restez sur vos gardes, parce que votre idée, ils vont la détourner, la retourner, la biscorner, la rabougrir, et à la fin si vous ne luttez pas pied à pied il ne restera qu'un machin", a lancé le député de la Somme. Il s'exprimait lors d'une conférence de presse de présentation de la proposition de loi LFI pour inscrire un RIC dans la Constitution permettant aux citoyens de proposer ou abroger une loi, révoquer un élu ou convoquer une assemblée constituante.

"Ne vous rendormez pas, restez debout". Après consultation ouverte aux non-adhérents sur la plateforme internet des Insoumis, cette proposition sera déposée le 7 janvier à l'assemblée, avant son examen lors de la "niche" parlementaire de LFI, le 21 février. Le gouvernement "est une caste, elle tient le pouvoir, elle ne le lâchera pas, c'est à vous de le prendre", a argué François Ruffin. Il a cependant suggéré que les "gilets jaunes" ne se concentrent pas uniquement sur le RIC: "On peut rajouter un bel outil à la démocratie, mais ces bouts de papier ne vaudront rien sans un peuple éveillé, aux aguets, qui lutte comme vous l'avez fait pour que 'Liberté, égalité, fraternité' ne soit pas qu'une devise ronflante inscrite aux frontons des mairies, mais bien vivante (...). Ne vous rendormez pas, restez debout."