Pour Elisabeth Borne, la réforme des retraites "reste nécessaire"

, modifié à
  • A
  • A
Elisabeth Borne était l'invitée du "Grand-Rendez-vous" dimanche. 2:25
Elisabeth Borne était l'invitée du "Grand-Rendez-vous" dimanche. © Europe 1.
Partagez sur :
La réforme des retraites a pris un coup d'arrêt en raison de la crise sanitaire liée à l’épidémie de coronavirus. Mais pour Élisabeth Borne, ministre du Travail, de l'Emploi et de l'Insertion, invitée dimanche du "Grand Rendez-vous", "cette réforme reste nécessaire".
INTERVIEW

Le projet gouvernemental de réforme des retraites, qui avait alimenté l’actualité sociale pendant plusieurs semaines l'hiver dernier, a été suspendu en raison de l’épidémie de coronavirus. Début décembre, le président de la République avait expliqué lors d'un déjeuner que la réforme n'était "pas d'actualité" ou "pas à l'ordre du jour", selon des sénateurs conviés. Mais l'Elysée avait par la suite démenti des informations de presse faisant état d’une annonce d’un report après 2022. "La réforme des retraites reste nécessaire", affirme Élisabeth Borne, ministre du Travail, de l'Emploi et de l'Insertion, invitée dimanche du Grand Rendez-vous, sur Europe 1. 

La priorité immédiate, reconnait la ministre, "est de surmonter la crise économique et sociale que l'on traverse". "Il faut être à 100% mobilisé pour répondre à cette crise et préserver les emplois." La reprise des discussions autour de la réforme des retraites viendra en temps voulu. "On verra de quoi 2021 sera faite. Personne ne peut savoir à l'avance ce que sera la situation économique et sociale au printemps."

"Cette réforme ne peut se faire que dans le dialogue social"

"Oui, il y aura une réforme des retraites mais pas tant que la crise est là", avait déclaré le président lors du fameux déjeuner, selon des propos rapportés par la sénatrice communiste Eliane Assassi, qui avait alors mis en garde le chef de l’État contre le retour d’une telle réforme "alors que les gens sont en pleine souffrance et qu’une colère sourde risque d’exploser". Fin 2019, la réforme des retraites avait provoqué plusieurs semaines de manifestations et de grèves. "Je ne l'ignore pas. Et je considère que cette réforme ne peut se faire que dans le dialogue social", répond la ministre du Travail. 

La réforme des retraites est selon elle un projet "important", visant à rendre le système français "plus juste" et "plus lisible". "Mais pour l'instant, on ne peut pas prendre de grandes décisions dans une période marquée par l'incertitude."

Europe 1
Par Laetitia Drevet