Photographié avec un gilet jaune, Laurent Wauquiez plaide "l'oubli"

, modifié à
  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :
Photographié le 24 novembre avec un gilet jaune, le président des Républicains avait d'abord nié en n'avoir jamais porté un dans le cadre du mouvement de grogne qui agite le pays.
INTERVIEW

Après l'incendie de la préfecture du Puy-en-Velay samedi, Laurent Wauquiez a affirmé sur France 2 n’avoir jamais porté de gilet jaune, quand bien même il a déjà pu exprimer sa solidarité à l'égard du mouvement. Or, une photographie du patron des Républicains, largement diffusée sur les réseaux sociaux, le montre précisément avec un gilet fluo, enfilé par dessus sa fameuse parka rouge.

"Lors d'une rencontre au Puy-en-Velay, pendant 5 minutes je pense, j'ai échangé avec un groupe de 'gilets jaunes' qui m'a demandé de le porter, ce que j'ai accepté pour montrer mon soutien", a concédé jeudi, au micro d'Audrey Crespo-Mara, le patron des Républicains.

De nombreuses rencontres, et une mémoire qui s'embrouille. "J'avais oublié cet épisode après avoir rencontré de multiples fois les 'gilets jaunes' au cours des dernières semaines", a-t-il plaidé. Avant d'ironiser : "Je le corrige ce matin et je suis désolé que ça vous ait tant perturbé".

"Je suis allé à la rencontre des 'gilets jaunes' pour échanger avec eux. On ne m'a jamais vu sur une intervention télévisée ou dans une prise de parole avec un gilet jaune parce que j'ai souhaité le faire avec dignité et sans récupération", assure-t-il.

"Je ne renie absolument rien". "J'ai toujours apporté mon soutien au mouvement, et je ne renie absolument rien", veut assumer Laurent Wauquiez. "Je considère que c'est un mouvement de la France qui travaille et qui est assommée de taxes", explique le président de la région Auvergne-Rhône-Alpes qui a également salué l'annulation de la hausse de la fiscalité sur les carburants."C'est le signe d'apaisement qui était attendu".