"On te fera payer" : le domicile de François de Rugy tagué près de Nantes

, modifié à
  • A
  • A
François de Rugy a quitté le gouvernement.
François de Rugy a quitté le gouvernement. © Ludovic MARIN / POOL / AFP
Partagez sur :
L'acte a été revendiqué par le Parti communiste maoïste, rapporte "Presse Océan". 

Écrit en lettres capitales rouges, le message est menaçant. La façade arrière de l'immeuble abritant un appartement loué par François de Rugy, à Orvault, près de Nantes, a été tagué, rapporte jeudi Presse Océan. "De Rugy escroc, on te fera payer", est-il écrit dans ce message découvert jeudi matin par des voisins.

Ce tag était accompagné d'une faucille et d'un marteau, ainsi que des initiales PCM. L'acte a finalement été revendiqué dans un courrier envoyé au quotidien régional par le Parti communiste maoïste.  "Les parasites comme De Rugy qui se goinfrent de homard, vivent dans le luxe et profitent de logements sociaux grâce à l'argent volé aux travailleurs doivent être dénoncés et combattus", est-il écrit. 

La police a mené des constatations

Mediapart avait affirmé dans un article que cet appartement était un logement "à loyer social préférentiel". Le ministre s'était lui défendu en affirmant n'avoir jamais eu connaissance de cette information. Fragilisé par de multiples révélations, le ministre de la Transition écologique a fini par démissionner

Toujours selon Presse Océan, des constations de police technique et scientifique ont été menées par une patrouille de police et un technicien.