Nucléaire : construire de nouveaux EPR serait "absurde", juge Pompili (LREM)

  • A
  • A
La construction de nouveaux EPR n'est pas totalement écartée par le gouvernement.
La construction de nouveaux EPR n'est pas totalement écartée par le gouvernement. © JACQUES DEMARTHON / AFP
Partagez sur :
Construire de nouveaux EPR serait "complètement aberrant", a jugé vendredi la députée LREM de la Somme.

La députée LREM de la Somme Barbara Pompili a jugé vendredi que la construction de nouveaux réacteurs EPR, qui n'est pas totalement écartée par le gouvernement, "serait absurde" au regard des "engagements" pris pour baisser la part de l'électricité d'origine nucléaire.

"Ce serait complètement aberrant". "Ce serait absurde au regard des engagements qu'on a pris", a déclaré l'ancienne secrétaire d'État écologiste chargée de la Biodiversité sur BFMTV. Le gouvernement envisage de décider entre 2021 et 2025 s'il lancera la construction d'une "série" de réacteurs EPR, estimant qu'il faut d'abord en baisser les coûts, selon un document de travail gouvernemental auquel a eu accès l'AFP. "Alors là, c'est des trucs qui circulent, ça. Ce serait complètement aberrant, on serait dans l'absurde", a commenté Barbara Pompili.

"On va déjà essayer de faire fonctionner celui de Flamanville". "Aujourd'hui on a des engagements dans la loi pour baisser la part du nucléaire à 50% (...) et augmenter notre part d'énergies renouvelables", a-t-elle rappelé. "Est-ce que après on continuera ou on arrêtera (le nucléaire, ndlr), on n'est pas dans ce sujet là", a-t-elle poursuivi. "Si pour continuer on crée de nouvelles centrales, on verra. Est-ce que ce sera des EPR ? Écoutez, on va déjà essayer de faire fonctionner celui de Flamanville, il n'y a que des problèmes avec cet EPR".