Nord : des élus appellent le président du département à expérimenter le revenu de base

  • A
  • A
Le revenu universel fait l'objet d'expérimentations à petite échelle ou de projets dans plusieurs pays, notamment la Finlande. (Illustration)
Le revenu universel fait l'objet d'expérimentations à petite échelle ou de projets dans plusieurs pays, notamment la Finlande. (Illustration) © AFP
Partagez sur :
Des personnalités politiques ont appelé samedi le président du département du Nord Jean-René Lecerf à expérimenter le revenu de base dans le département.

Des personnalités politiques, dont plusieurs élus, ont appelé samedi le président du département du Nord Jean-René Lecerf à expérimenter le revenu de base dans le département, dans une tribune publiée samedi sur les pages "blogs" de Mediapart.

Le RSA "ne joue pas son rôle de lutte contre la pauvreté". Ainsi, les signataires appellent Jean-René Lecerf (divers droite) "à rejoindre les présidents de département qui ont d'ores et déjà appelé à une expérimentation du revenu de base" afin de faire du département du Nord "un des pionniers de la mise en place de cette nouvelle protection sociale". Nous faisons "le constat que le RSA, censé assurer aux personnes sans ressources un niveau minimum de revenu, ne joue pas pleinement son rôle de lutte contre la pauvreté; au-delà des critères stricts d'attribution, une personne sur trois qui aurait droit à cette aide n'en fait pas la demande", affirment les 14 signataires parmi lesquels Damien Carême, maire EELV de Grande-Synthe, Jérémie Crépel, élu EELV à Lille, Karima Delli, députée européenne EELV ou encore Roger Vicot, maire PS de Lomme.

Redonner du sens "à un projet de société". Le revenu de base "renouvelle une ambition universelle, celle qui a fondé la création du Revenu minimum d'insertion : garantir un revenu socle pour toutes et tous", estiment-ils. Pour eux, le revenu de base n'est pas le "fossoyeur de la valeur travail", mais "une réponse pertinente aux problèmes des travailleurs pauvres et aux effets de seuil induits par nos politiques sociales". "Nous savons que l'accès à l'emploi reste une marche essentielle vers la dignité et l'insertion sociale, mais nous voulons aussi innover socialement et redonner du sens à un projet de société", poursuivent les personnalités politiques.

Huit présidents de départements ont récemment lancé un appel pour expérimenter ce concept. Ce revenu universel, qui fait l'objet d'expérimentations à petite échelle ou de projets dans plusieurs pays, notamment la Finlande, était la proposition phare du candidat socialiste à la présidentielle, Benoît Hamon. Le 26 novembre, huit présidents de département ont lancé un appel pour l'expérimentation de ce concept qui divise et resurgit régulièrement dans le débat.