Municipales : Hidalgo en tête selon un sondage, Buzyn rattrape une partie du retard de LREM

, modifié à
  • A
  • A
Avec 19% des intentions de vote, Agnès Buzyn rattrape une partie du retard accumulé par son prédécesseur Benjamin Griveaux.
Avec 19% des intentions de vote, Agnès Buzyn rattrape une partie du retard accumulé par son prédécesseur Benjamin Griveaux. © LUDOVIC MARIN / AFP
Partagez sur :
D'après un sondage Ifop-Fiducial pour le "JDD" et "Sud Radio", Anne Hidalgo continue de faire la course en tête intentions de vote pour le premier tour des municipales à Paris (24%), tandis que sa rivale directe Rachida Dati gagne 3 points (à 22%) en un mois. Mais la surprise vient de LREM et d'une Agnès Buzyn à 19% qui fait mieux que son prédécesseur, Benjamin Griveaux, qui était à 15%.

À moins d'un mois des élections municipales, Anne Hidalgo se maintient en tête des intentions de vote pour la mairie de Paris. D'après un sondage Ifop-Fiducial pour le JDD et Sud Radio* dévoilé ce dimanche, l'édile socialiste recueille 24% des voix pour le premier tour. Un score en baisse de 1%, dans la marge d'erreur, par rapport au dernier sondage de janvier. De son côté, la candidate LR et ancienne ministre Rachida Dati se classe en seconde position avec 22% des voix, à plus 3 points.

Buzyn fait mieux que Griveaux

Mais la surprise de ce sondage vient du camp de la majorité, puisqu'Agnès Buzyn récolte 19% des intentions de vote pour le premier tour du 15 mars. Une semaine après avoir remplacé au pied levé Benjamin Griveaux, poussé à jeter l'éponge par la diffusion d'une vidéo à caractère sexuel, l'ex-ministre de la Santé et des Solidarités fait mieux que le champion parisien déchu de la majorité. La nouvelle challenger pour le fauteuil parisien récolte 4 points de plus que son prédécesseur, et se retrouve en troisième position à trois points de Rachida Dati. 

Hidalgo en tête en cas de second tour

Ce nouveau sondage conforte donc l'actuelle maire de Paris qui continue de faire la course en tête. Un leadership qui se confirme également en cas de second tour. La représente du PS obtiendrait alors 38% (-3%) des suffrages dans l’hypothèse d'une alliance avec le candidat EELV David Belliard. Un score suffisant pour faire face aux 30% de Rachida Dati et aux 21% des voix d'une Agnès Buzyn - qui ferait une fois de plus mieux que Benjamin Griveaux.  

*Le sondage a été menée auprès d’un échantillon de 1.078 personnes, représentatif de la population parisienne de 18 ans et plus.

Europe 1
Par Ugo Pascolo