Municipales : à Montpellier, le socialiste Mickaël Delafosse devance le maire sortant (DVG)

, modifié à
  • A
  • A
Mickaël Delafosse Montpellier
© Pascal GUYOT / AFP
Partagez sur :
Le socialiste Mickaël Delafosse devance le maire sortant (DVG) Philippe Saurel, avec 12,5 points d'avance au second tour des élections municipales, dimanche, selon une estimation.

Soutenu par les écologistes et la France insoumise, le candidat socialiste Mickaël Delafosse devance le maire sortant (DVG) Philippe Saurel avec 12,5 points d'avance au second tour des élections municipales à Montpellier, selon une estimation Ipsos-Sopra Steria. Il obtient 47% des voix, contre 34,5% pour Philippe Saurel. Le milliardaire Mohed Altrad arrive, lui, en troisième position avec 18,5% des voix.

<

L'élection de Mickaël Delafosse, professeur d'histoire-géographie âgé de 43 ans, s'est déroulée sur fond de forte abstention - 65,56% au second tour - alors que le scrutin montpelliérain a connu de nombreux rebondissements après un premier tour avec un record de 14 listes.  A la tête d'une union entre les socialistes et les communistes au premier tour, il avait conclu pour le second une alliance avec la liste officielle Europe Ecologie Les Verts (EELV), après les multiples guerres internes aux écologistes à Montpellier.

Adjoint de l'ancienne maire socialiste Hélène Mandroux, à la culture puis à l'urbanisme de 2008 à 2014, Mickaël Delafosse était ensuite entré dans l'opposition au dissident socialiste Philippe Saurel, qu'il a battu dimanche. "Merci pour la confiance que vous m'avez témoignée", a déclaré dimanche soir M. Delafosse devant le Pavillon populaire, où s'étaient réunis les militants et la presse.