Michel Sapin : Emmanuel Macron est revenu à "une forme d'humilité dans la forme"

, modifié à
  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :
Michel Sapin, avocat et ancien ministre (PS) de l’Économie et des Finances sous la présidence de François Hollande, estime qu'Emmanuel Macron démontre désormais "une volonté de dialogue".
INTERVIEW

Michel Sapin, ancien ministre (PS) de l’Économie et des Finances sous la présidence de François Hollande, a estimé vendredi soir sur Europe 1 qu'Emmanuel Macron était aujourd'hui revenu à "une forme d’humilité dans la forme", après avoir manqué parfois de discernement dans son comportement. Selon Michel Sapin, qui exerce aujourd'hui le métier d'avocat, la France sort d'"une période où la verticalité, pour ne pas dire parfois la suffisance, était la marque de fabrique du président de la République et de ceux qui l'accompagnaient."

Entendu sur europe1 :
Auparavant, dialoguer avec les syndicats et les élus, c'était pour lui perdre du temps

L'ancien membre du gouvernement salue chez le chef de l'État "une volonté de dialogue" nouvelle. "Auparavant, dialoguer avec les syndicats et les élus, c'était pour lui perdre du temps", rappelle-t-il. "C'est une des causes principales sans doute de ces événements lourds que nous avons connus à la fin d'année dernière, la colère des gilets jaunes."

S'il ne cache pas son désaccord avec le fond des réformes lancées par l'exécutif, Michel Sapin admet que "mener des débats, être présent sur le terrain, dialoguer avec les uns et les autres est une bonne chose". "Emmanuel Macron a-t-il changé en profondeur ? Ce n'est pas le plus important. Il faut avant tout que la réforme soit utile."