Macron veut être "intraitable" face à "l'islam politique"

, modifié à
  • A
  • A
Le chef de l'État s'est exprimé lors d'une conférence de presse inédite, jeudi soir.
Le chef de l'État s'est exprimé lors d'une conférence de presse inédite, jeudi soir. © AFP
Partagez sur :
"Quand on parle de laïcité, on ne parle pas vraiment de laïcité mais du communautarisme qui s'est installé dans certains quartiers de la République", a déclaré le chef de l'État, jeudi. 

Emmanuel Macron a exhorté jeudi à être "intraitable" face à "un islam politique qui veut faire sécession avec notre République", en plaidant notamment pour "renforcer les contrôles des financements qui viennent de l'étranger".

"Nous ne devons pas nous masquer"

"Aujourd'hui, nous ne devons pas nous masquer : quand on parle de laïcité, on ne parle pas vraiment de laïcité mais du communautarisme qui s'est installé dans certains quartiers de la République (...), on parle des gens qui au nom d'une religion poursuivent un projet politique, celui d'un islam politique qui veut faire sécession avec notre République", a déclaré le chef de l'État lors de sa conférence de presse à l'Elysée, appelant le "gouvernement" à "être intraitable".