LR : Virginie Calmels interdite d'accès à son bureau

, modifié à
  • A
  • A
Virginie Calmels a été limogée de son poste de numéro 2 de LR.
Virginie Calmels a été limogée de son poste de numéro 2 de LR. © JOEL SAGET / AFP
Partagez sur :
Limogée dimanche par Laurent Wauquiez après ses critiques dans "Le Parisien", Virginie Calmels s'est rendue mardi au siège du parti pour récupérer ses affaires. Mais elle s'y est heurtée à une série de petites humiliations. 

En politique, on ne s’embarrasse pas de sentiments, et Virginie Calmels ne cesse de le découvrir à ses dépens. Limogée par Laurent Wauquiez après son interview très critique, dimanche, dans Le Parisien, la désormais ex-numéro 2 de LR s'est vue refuser l'accès à son bureau au siège du parti mardi, selon le Journal du dimanche

Ses affaires entassées dans un carton à l'accueil. L'ancienne patronne d'Endemol, qui a mis fin à plusieurs semaines de querelles internes en dénonçant un Laurent Wauquiez "là pour défendre sa propre ligne", a subi une série de petites humiliations alors qu'elle se rendait au siège rue de Vaugirard pour récupérer ses affaires. Selon un témoin, elle aurait tout d'abord découvert que son pass de parking avait été désactivé, avant de trouver ses affaires personnelles, "tableaux et dessins de ses enfants compris" posées à la hâte dans un carton disposé sur le comptoir à l'accueil. 

Et alors que l'adjointe d'Alain Juppé à la mairie de Bordeaux tentait de se rendre dans son bureau pour saluer son assistante, un vigile lui a interdit l'accès aux ascenseur "sur instruction de la direction". 

Remplacée par le centriste Jean Leonetti, Virginie Calmels s'est dite "soulagée", lundi soir au 20h de TF1, tout en dénonçant la "ligne unique identitaire et populiste" du patron de la région Auvergne-Rhône-Alpes. 

Europe 1
Par Europe1.fr