Les Républicains veulent se mettre au vert

  • A
  • A
1:22
© PHILIPPE HUGUEN / AFP
Partagez sur :
Devancés par Europe Ecologie-Les Verts aux européennes et conscients que le sujet devient un enjeu majeur, Les Républicains vont sérieusement se pencher sur les questions écologiques, notamment via un "Tour de France de l'environnement". Les parlementaires mettent en place mercredi une task force pour dégager des idées.

Faire rimer LR avec vert. Tel est le grand chantier que veut lancer le parti de la droite. La formation dirigée par Christian Jacob lance le week-end prochain un "Tour de France de l'environnement", et mercredi matin, ses parlementaires mettent en place une "task force" qui doit travailler sur le sujet, complètement laissé en jachère par la droite ces dernières années.

"Certainement qu’on a pris du retard. Mais moi je dis mieux vaut tard que jamais" 

Aux Républicains, on aime rappeler le discours de Jacques Chirac en 2002 - "la maison brûle et nous regardons ailleurs" - ou encore le Grenelle de l’environnement lancé en 2007 par Nicolas Sarkozy. Sauf que depuis, la droite avait plutôt basculé du côté "l'environnement ça commence à bien faire", selon la petite phrase lancée par le même Nicolas Sarkozy en 2011. Alors pour certains cadres du parti désormais, il y a urgence.

"C’est important qu’à nouveau, on montre qu’on peut être de droite et défendre une cause écologique majeure et considérer même que le projet politique de droite, sa colonne vertébrale et son fil rouge, ça doit être la question environnementale", assure à Europe 1 Damien Abad, patron des députés les Républicains. "Certainement qu’on a pris du retard. Mais moi je dis mieux vaut tard que jamais."

"Les Français sont en train de mesurer à quel point il y a ici ou là des dingos de l’écologie"

Les écologistes devant la droite aux européennes et la vague verte aux municipales ne sont sans doute pas pour rien dans cette reconversion. Le numéro 3 du parti Aurélien Pradié voit d'ailleurs dans les polémiques sur le Tour de France ou les sapins de Noël avec les maires de Lyon et Bordeaux l'opportunité de tracer un chemin pour LR. "Les Français sont en train de mesurer à quel point il y a ici ou là des dingos de l’écologie", lâche le député de l’Ain. "Je refuse qu’on laisse ce sujet essentiel à des extrémistes. Et je pense que le droit a quelque chose de responsable à dire sur le sujet."

La droite va donc chercher des idées ces prochains mois. Mais en tout cas, Christian Jacob, le président des Républicains, le promet : "on est plus écolos qu'on le pense!"

Europe 1
Par Aurélie Herbemont, édité par Rémi Duchemin